Arcand (Léon, père Didace)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Prêtre catholique (franciscain) né vers 1885 à Champlain. Arrive en Chine au début de la révolution en 1911. L'empereur de Chine abdique le 17 mars 1912 ; la République de Chine est proclamée. La guerre est déclarée par le Japon contre la Chine le 7 juillet 1937. Les Japonais prennent Pearl Harbour et déclarent la guerre aux États-Unis ; ils occupent une grande partie du territoire chinois et internent les missionnaires étrangers ; le père Didace est interné à Chefoo du 29 octobre 1942 au 18 avril 1943, puis à Pékin, du 18 avril 1943 au 15 août 1945. En 1944, les Nationalistes sont chassés du Shantong, les Communistes restant seuls en face des Japonais qu'ils expulsent de Cheefoo le 25 août 1945. Nommé supérieur Régulier de la mission de Chefoo, le père Didace prend des vacances au Canada du 22 juillet 1946 au 30 mars 1947 ; pendant ces vacances, il est vicaire à Notre-Dame-des-Sept-Allégresses de Trois-Rivières. Retourne à Chefoo en 1948. Le Parti communiste prend le pouvoir en Chine en 1949. Appréhendé par les Communistes le 3 août 1951 sous inculpation d'attentat anticommuniste, comme propagateur de la Légion de Marie. Décès en 1952, à la suite de sa détention dans une prison communiste de Chefoo (Chine).


Outils personels

Publicité

(Annonces   .)