Audette (Michèle Taïna)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Militante pour les droits des autochtones née en 1971 (20 juillet 1971) à Wabush, au Labrador Iqaluit et a grandi à Igloolik au Nunavut.

Sa mère est innue, son père est québécois.
Études à la Concordia University
En 1974, grâce aux efforts de la mère de Michèle Audet, la Cour suprême du Canada invalide l'article de la Loi des Indiens qui punit le marriage interracial.
En 1985, en vertu d'un article de la de la Loi des Indiens, le mariage interracial entraîne la déchéance du statut d'amérindien pour le père ou la mère et pour leurs enfants.
En 1986, elle organise une marche partir de Wendake jusqu'au parlement d'Ottawa (500 km) pour protester contre le traitement par le gouvernement du Canada des femmes autochtones et leurs enfants.
Présidente de L'Association des femmes autochtones du Canada (1998-).
Sous-ministre au Secrétariat à la condition féminine du Québec (2004-2009).
Candidate à l'investiture du Parti libéral du Canada-PLC de Manicouagan défaite en 2015 aux mains de Mario Tremblay, maire d'une ville de la région.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)