Baillairgé (François)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de sciences (architecte) et artiste (sculpteur, statuaire et peintre) né en 1759 (21 janvier) à Québec.

Études à l'Académie royale de peinture et de sculpture de Paris 1778-1781).
Fils de Jean Baillairgé et de Marie-Louise Parent. Frère de Pierre-Florent Baillairgé. Père de Thomas Baillairgé. Beau-frère de Jean-Joseph Girouard.
Décès en 1830 (15 septembre 1830) à Québec.

Oeuvres de l'artiste -

Tableaux dans les églises de Saint-Roch-des-Aulnaies, de Saint-François-de-l'Île-d'Orléans (g), de Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud.
Conjointement avec son père, son frère ou son fils, décorations et sculptures dans la cathédrale de Québec (reconstituées après l'incendie de 1922), dans les églises de Saint-Joachim de Montmorency, de Saint-Joseph de Maskinongé, de Saint-Jean-Port-Joli, de Sainte-Louise et de Saint-Roch-des-Aulnaies.

Oeuvres de l'architecte -

Église Notre-Dame-de-Bonsecours de L'Islet (1782-1786)
Prison de Québec (Morrin College, rue Saint-Stanislas, 1808-1814)
Église Saint-Ambroise de Jeune-Lorette (1810-1816)
Église Saint-Joachim de Montmorency (1816-)
Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Baie-Saint-Paul (1818-1828)
Prison de Trois-Rivières (1816-1818)
Restauration de l'église Notre-Dame-des-Victoires de Québec (1816)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)