Banque Laurentienne du Canada-BLC (entreprise de services, banque)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Siège social - Montréal.


  • Éphémérides -


1841 Adoption par la Chambre d'assemblée du Canada-Uni-CACU de la Loi sur les banques d'épargne.
1846 (26 mai) Fondation d'une société mutuelle d'encouragement à l'épargne sous le nom de Montreal City and District Savings Bank par une soixantaine de Montréalais dont, entre autres, Mgr Ignace Bourget, Joseph Bourret, William Workman, Joseph Easton Mills, Louis Joseph Papineau, Louis-Hippolyte La Fontaine, George-Étienne Cartier, Edwin Atwater, des Anglais, des Irlandais, des Écossais et quelques Américains.
1847-1849 La Banque est inactive à cause de crises financières locales et internationales.
1850-1873 La Banque progresse malgré la situation économique peu favorable.
1871 La société mutuelle obtient une charte fédérale et devient une société à capital-actions. Le siège social et sa succursale principale sont installés au 175, rue Saint-Jacques. Création du fonds des pauvres avec les profits accumulés de 180 000 $ ; les intérêts de ce fonds seront versés à divers organismes de charité.
La banque reçoit le mandat d'agir comme Assistant Receveur Général du Canada et de participer ainsi au contrôle de l'émission et au remboursement des billets de Banque du Dominion.
1873 Ouverture des 4 premières succursales sur l'île de Montréal dont celles de Pointe-Saint-Charles et de la rue Sainte-Catherine Est.
1896 L'actif de la Montreal City and District Savings Bank atteint 9,3 M $ et elle compte 50 000 déposants.
1902 Lancement de la «petite banque à domicile» afin d'inciter les enfants à l'épargne; la serrure de la banque ne peut être ouverte qu'à la succursale de la Banque.
La Banque compte 5 succursales.
1903 La Montreal City and District Savings Bank distribue ses premiers calendriers de promotion de l'épargne.
1911 Lancement du programme d'épargne scolaire de concert avec la Commission des écoles catholiques de Montréal.
1918 Mise en service des premiers coffrets de sûreté pour les clients.
1935 Au moment de la fondation de la Bank of Canada, la Montreal City and District Savings Bank cesse d'agir comme Assistant Receveur Général du Canada.
1939 Fondation de la société de fiducie Les Fiduciaires de la Montreal City and District Savings Bank. La Banque compte 25 succursales et emploie 300 personnes.
1943 La Montreal City and District Savings Bank emploie ses premières caissières ; jusque-là, cette fonction était réservée aux hommes.
1946 À son centenaire, l'actif de la Montreal City and District Savings Bank s'élève à 124 M $ et elle compte 258 000 déposants.
1948 La loi permet à la Montreal City and District Savings Bank de prêter sur hypothèque et de prêter sans garantie.
1958 Mise en service d'un système mécanographique pour traiter les comptes de banque.
1961 Ouverture à Chomedey (Laval) de la première succursale de la Montreal City and District Savings Bank à l'extérieur de l'île de Montréal.
1965 Les actions de la Montreal City and District Savings Bank sont inscrites au Montreal Stock Exchange.
1967 Fondation du syndicat des employés professionnels et de bureau de la Banque ; premier syndicat de travailleurs, affilié à la Fédération des travailleurs du Québec-FTQ, à être accrédité en Amérique du Nord dans le domaine des banques.
1968 La Banque se dote d'un système informatisé pour traiter les comptes de banque.
1972 Toutes les succursales de la banque sont reliées à un ordinateur central ; c'est la première banque canadienne à se doter d'un tel système.
1974 Implantation du système Bancaide, la première génération des guichets automatiques pour effectuer dépôts et retraits 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.
1974-1980 Acquisition de 42,5 % des actions de la Banque par la Corporation du Groupe La Laurentienne.
1975 Ouverture à Granby de la première succursale de la Banque à l'extérieur de la région de Montréal.
1976 L'actif de la Banque atteint le G $.
1979 (24 janvier) Début d'une importante grève des employés, la première dans l'histoire des banques canadiennes.
1980 La Banque est autorisée à ouvrir des succursales à l'extérieur du Québec.
1981 La Banque ouvre à Ottawa sa première succursale à l'extérieur du Québec.
Raymond Garneau devient président de la Banque.
Le siège social de la banque est transféré sur la rue McGill College, à Montréal.
1983 Les actions de la Banque sont inscrites à la Bourse de Toronto.
1984 Implantation des premiers guichets automatiques «Oscar» de la seconde génération permettant d'effectuer plusieurs sortes de transactions.
1987 La Corporation du Groupe La Laurentienne devient actionnaire majoritaire de la Banque. (28 septembre) La Banque abandonne son nom et adopte celui de Banque Laurentienne du Canada.
1988 La banque achète la compagnie de fiducie Eaton Trust et s'assure ainsi d'une présence active à Toronto, Edmonton, Calgary et Vancouver.
1991 La banque achète des éléments d'actif de la Standard Trust.
1992 Acquisition de la Financière Coopérants prêts-épargne et de la Compagnie de fiducie Guardian.
1993 Acquisition de la General Trust en Ontario et de la plupart des actifs de la Société Nationale de Fiducie.
Achat des actions de la firme de courtage BLC Rousseau.
La Société financière Desjardins achète les parts de la Corporation du Groupe de La Laurentienne et devient le nouvel actionnaire majoritaire de la Banque.
1994 Acquisition de la Compagnie Trust Prenor du Canada et du réseau de services bancaires aux particuliers de la Manulife Bank of Canada. Fondation de la filiale Placements Banque Laurentienne. La Société financière Desjardins devient le principal actionnaire de la Banque.
1995 Mise en service du Centre télébancaire BLC Express. Acquisition des portefeuilles de dépôts et de prêts productifs ainsi que des trente succursales de North American Trust.
La Banque exploite 215 guichets automatiques et son personnel est composé de 3 500 employés.
1997 La Société financière Desjardins-Laurentienne se départit de 57,7 % de ses actions dans la Banque en les vendant en bourse.
1998 La Banque acquiert 51 % des actions de la Corporation financière Brome fondée en 1994 par le Fonds de Solidarité de la FTQ qui en conserve 40 %.
1999 (décembre) La Banque acquiert le Sun Life Trust appartenant à la Sun Life Assurance Company of Canada.
2007 (31 octobre) La Banque et ses employés syndiqués signent une convention collective d'une durée de 4 ans commençant le 1er janvier 2008.
2016 (28 septembre 2016) La Banque annonce la fusion de 50 succursales au cours des 18 prochains mois et, en conséquence, l'abolition de 300 postes de direction, majoritairement par attrition naturelle. En 2016, l'actif de la banque est de 40 milliars $, elle emploie 3 631 salariés, dans 148 succursales et exploite 405 guichets automatiques ; elle encaisse des revenus totaux de 575 millions $ et des profits nets de 172 millions $. (Journal de Montréal, 29 septembre 2016, page 31)


  • Présidents


Banque d'Épargne de la cité et du district de Montréal

1846-1852Workman, William
1853-1856Delisle, Alexandre-Maurice
1856-1858Bourret, Joseph
1859-1861Atwater, Edwin
1871-1873Holton, Luther Hamilton
 Ouimet, Joseph-Aldéric
 Vanier, Guy
 Dandurand, Raoul




Banque Laurentienne du Canada

1979-1984Garneau, Raymond
1984-1987Poitras, Jean-Marie
1994-2002Rousseau, Henri-PaulPrésident et chef de la direction
2002-2006McManus, RaymondPrésident et chef de la direction
2006-2015Robitaille, RéjeanPrésident et chef de la direction





Banque Laurentienne du Canada

  • Présidents du conseil


2003-2005Désautels, DenisPrésident du Conseil
 Courville, IsabellePrésidente du Conseil



Outils personels

Publicité

(Annonces   .)