Barakett (Frank G.)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)

Études au Bishop's College de Lennoxville , à l'Université Laval à Québec-ULQ et à la London School of ÉEconomics and political sciences.
Membre du contentieux du ministère du Revenu du Québec
Juge à la Cour supérieure du Québec-CSQ, district de Québec (1993-).
En octobre 2000, il est l'objet de plusieurs plaintes émanant des représentants des Premières nations (Michèle Audet, Matthew Coon Come, Allison Metallic, Darliea Dorley, Ghislain Picard) ; ces plaintes, qui visaient des propos écrits par le juge Barakett envers les peuples autochtones, sont également dirigées contre les trois juges de la Cour d'appel qui avaient maintenu sa décision.
En 2002, le Conseil de la magistrature rejette toutes les plaintes, sauf celle relative à des propos tenus dans la décision écrite du juge Barakett concernant la garde de jumeaux confiée à leur père américain plutôt qu'à la mère amérindienne ; le Conseil n'y trouve pas la gravité suffisante pour motiver la destitution du juge. Une autre plainte émanant, celle-là, d'une prestataire de l'aide sociale à qui la Direction de la protection de la jeunesse refuse la garde de son fils, lui reproche des propos sur les valeurs qu'elle transmettrait à ses enfants si elle en avait la garde ; le Conseil de la magistrature blâme le juge Barakett, mais n'y trouve pas la gravité suffisante pour motiver sa destitution.

  • Crédits -


Les Cours de justice et la magistrature du Québec (volume 1, Ignace Deslauriers, juge retraité de la Cour supérieure du Québec, Direction des communications du ministère de la justice du Québec, Bibliothèque nationale du Québec, 1991)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)