Barbier (Gilbert ; dit Le Minime et dit Le Nivernais)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de métier (maître charpentier) né vers 1622 dans la paroisse Saint-Aré de Decize (Nièvre, Nivernais, France).

L'un des premiers concessionnaires de l'île de Montréal. Montmagny lui concède une terre de Pointe-Saint-Charles en 1650
S'établit à Ville-Marie (Montréal).
Père de la lignée Barbier/Delavaux d'Amérique.
Épouse Catherine Delavaux à Ville-Marie (Montréal) le 12 novembre 1650 ; de cette union sont issus Adrienne Barbier (mariée à Étienne Trudeau), Barbe Barbier (mariée à Toussaint Beaudry), Gabriel Barbier, Nicolas Barbier (religieux), Charles-Henri Barbier (marié à Marie-Pigeon) et Marie Barbier (Mère de L'Assomption chez les religieuse de la Congrégation de Notre-Dame-c.n.d.* ; deuxième supérieure de cette communauté).
Décès en 1693 (15 novembre) à Pointe-aux-Trembles (Montréal).
En 1729, il avait 215 descendants.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)
Pour le Christ et le Roi. La vie au temps des premiers Montréalais (Fondation Lionel-Groulx, sous la direction d'Yves Landry, Libre Expression, Art Global, 1992)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)