Barrer (Elizabeth)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 19 mars 2014, Elizabeth Barrer, 32 ans, le crâne troué d'une balle est trouvée dans une automobile stationnée sur l'avenue du Pacifique dans le secteur Ville-Saint-Pierre de Lachine ; le femme décède peu après son arrivée à l'hôpital ; l'automobile avait été louée sous un nom d'emprunt et sur présentation de faux papiers d'identité ; la victime n'a pu être identifiée que vers le 4 avril 2014 grâce à ses empreintes digitales ; elle était une fugitive américaine objet d'un mandat d'arrêt depuis août 2007 dans le Spotsylvania County, Virginie, États-Unis, pour trafic de drogues et blanchiment d'argent.

Le 24 février 2015, Jeffrey Colegrove, 49 ans, un acteur important qui serait lié à la mafia irlandaise de Montréal, et qui aurait été le patron de Madame Barrer est arrêté par le groupe tactique d'intervention (Éclipse) du Service de police de Montréal alors qu'il sortait d'une maison de la rue Thornhill. dans le secteur Dollard-Des-Ormeaux ; la maison appartient à un coiffeur ontarien qui l'avait louée à Colgrove agissant sous un faux nom ; deux complices ont été arrêtés en même temps que Colgrove ; Colgrove est accusé de trafic de drogues et de possession illégale d'armes.
Durant les années 1980, Colegrove a omis à quelques reprises de se présenter au tribunal. Colgrove avait été condamné en 1997 pour possession d'arme, trafic de drogues (exportation et importation) ; il était soupçonné par la police du New Hampshire d'avoir été le patron d'un réseau d'exportateur de marijuana impliquant Mihale Leventis arrêté dans l'opération Loquace de novembre 2012. Il a été en liberté illégale ininterrompue de 2003 à 2009. Lors des perquisitions du 24 février 2015, en plus de 3 pistolets (Glock, 9mm mui d'un cghargeur de 31 balles, Glock 45 mm. Kahr 9 mm), 3 vestes pare-balles (l'une portant une plaque de céramique au niveau de la poitrine, les enquêteurs ont trouvé des cagoules et des gants, des faux permis de conduire de l'Ontario et du Québec, des certificats de citoyenneté canadienne et de fausses cartes d'assurance sociale ou d'assurance-maladie sur lesquelles figurait la photo de Colgrove, mais portait au moins 3 noms différents: John Scott, Dylan Ross et Joseph Hall. Les enquêteurs ont également trouvé un kg de cocaïne évalué à environ 69 000 $ sur le marché, 600 grammes de cannabis, du crack et un produit servant à la coupe, une masse, des tenailles, des bidons d'essence e du ruban adhésif toilé, une macine à compter l'argent, une conditionneuse sous vide servant à retirer l'air des produits et les emballer, une scelleuse et des sacs de hockey et 88 000 $ dans un sac de hockey et sur un cahier de comptabilité.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)