Beaumont (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Superficie - 45,29 km2.
  • Gentilé - Beaumontois, oise.


  • Éphémérides -


1672 (3 novembre) Concession d'une seigneurie (plus ou moins 1 1/2 lieue de front x 1 1/2 lieue de profondeur) entre la seigneurie de La Durantaye (146) et la seigneurie de Vincennes (142) par l'intendant Talon à Charles Couillard des Islets qui la nomme Beaumont (144).
1679 (3 juillet) Naissance du premier enfant dans la seigneurie de Beaumont ; il s'agit de Françoise Maillou, fille de Michel Maillou et de Jeanne Mercier ; son acte de naissance est enregistré dans les registres de la paroisse Notre-Dame-du-Bonsecours de L'Islet parce que le territoire couvert par cette paroisse comprenait alors celui de la seigneurie de Beaumont.
1681 (9 août) Mgr de Laval effectue une visite pastorale à Beaumont et y procède à la confirmation de ceux et celles qui ne l'étaient pas encore.
1683 (7 octobre) Nouvel acte de concession de la seigneurie par le gouverneur LaBarre et l'intendant de Meulles, les actes notariés ayant été détruits lors de l'incendie de la ville de Québec le 4 août 1682.
1692 Fondation de la mission et ouverture des registres de la paroisse Saint-Étienne. (26 novembre) Premier acte enregistré dans les registres paroissiaux de Saint-Étienne ; il s'agit du certificat de naissance de Marie-Thérèse Roy dit Portelance, fille d Jean Roy dit Portelance et d'Anne Forgues.
1693 (2 décembre) Louis Marchand cède une partie de sa terre à la fabrique de la paroisse de Beaumont pour la construction des édifices paroissiaux.
1694 (Printemps) Début de la construction d'une église.
1695 (8 février) Célébration du premier mariage de la paroisse Saint-Étienne, celui de François Molinet et de Jeanne Lelièvre, veuve de Nicolas LeRoy.
1696 (12 octobre) Première sépulture enregistrée dans les registres de la paroisse Saint-Étienne, celle de Jean-Baptiste Nadeau décédé quelques jours après sa naissance.
1713 Nomination du premier curé résidant de la paroisse Saint-Étienne. (10 avril) Augmentation de la seigneurie de Beaumont par 1 1/2 lieue de profondeur à partir de l'arrière du territoire originel en faveur de Charles-Marie Couillard de Beaumont, fils de Charles Couillard de Beaumont, par le gouverneur Rigaud de Vaudreuil et l'intendant Bégon, ce qui porte la profondeur de la seigneurie à 3 lieues.
1714 (27 août) Érection canonique de la paroisse Saint-Étienne-de-Beaumont ; son territoire couvre une partie de la seigneurie de Beaumont.
1714-1715 (Hiver) Une épidémie fait des ravages et emporte entre autres le seigneur Couillard et le curé Mercier.
1715 (8 mai) Au décès de Charles Couillard de Beaumont, son fils aîné, Charles-Marie Couillard de Beaumont, seul propriétaire de l'augmentation, hérite de la moitié du fief primitif de Beaumont, l'autre moitié étant partagée en 7 lots distribués aux autres enfants du seigneur (Joseph, Charles, Pierre, Marie, Louise, Marie-Anne, Marguerite).
1721 (19 mai) Décision de construire une église en pierre prise lors d'une assemblée réunissant Jean Boilard, Pierre Boissel, Antoine Cassé, Joseph Cassé, Jacques Charest, Pierre Couture dit Bellerive, Pierre Drapeau, Pierre Feuiltault, Jacques Fournier, Pierre Garant, Jacques Girard, Baptiste Gonthier, Jacques Guay, Pierre Guenet, Pierre Jasmin, Mathurin Labrecque, Charles Lavallée, Étienne Lavallée, Jean Larrivée, Charles Lecours, Guillaume LeRoy fils, Jacques Lisse, Joseph Molleur, Michel Molleur, Pierre Molleur, Jacques Monrougeau, Baptiste Nadeau, Denis Nadeau, Jean Nolet, Joseph Roy, Jacques Turgeon, Zacharie Turgeon. Zacharie Turgeon, Joseph Cassé, Denis Nadeau et Jacques Turgeon furent chargés de «faire les plans de l'église et établir l'état de la dépense à faire, l'état de répartition... etc.»
1723

Le premier rang appelé Ville-Marie compte 18 habitants. En partant de l'est :

Vallière, Antoine fils3 x 40 arpents
Héritiers de la veuve Grenet3 x 40 arpents
Nadeau, Antoine3 x 40 arpents
Penin, Pierre3 x 40 arpents
Guenette, Thomas3 x 40 arpents
Gonthier, Denis3 x 40 arpents
Vallière, René3 x 40 arpents
Gonthier, Jean-Baptiste3 x 40 arpents
Veuve de Paul Gonthier3 x 40 arpents
LeRoy, Louis3 x 40 arpents
Dallaire, Joseph3 x 40 arpents
LeRoy, Jean3 x 40 arpents
Gosselin, Jean3 x 40 arpents
Turgeon, Louis3 x 40 arpents
Turgeon, Jean3 x 40 arpents
Bochard, Louis3 x 40 arpents
Monrougeau, Jacques3 x 40 arpents
Guenette, Charles3 x 40 arpents




Le deuxième rang appelé Saint-Roch compte 16 habitants. En partant de la borne qui sépare la seigneurie de Bellechasse de celle de La Durantaye :

Turgeon, Jacques20 x 40 arpents
Couture, Guillaume4 x 40 arpents
Couture, Jean3 x 40 arpents
Labrecque fils, Jean3 x 40 arpents
Labrecque, Joseph3 x 40 arpents
Couture, Augustin3 x 40 arpents
Nadeau, Jean fils3 x 40 arpents
Couture dit Bellerive, Olivier3 x 40 arpents
Couillard, Hébert3 x 40 arpents
Couillard, Charles3 x 40 arpents
Couillard, Pierre3 x 40 arpents
Couture dit Bellerive, Jean3 x 40 arpents
Guay, Jean3 x 40 arpents
Molleur dit Lallemand, Michel3 x 40 arpents
Molleur dit Lallemand, Jean-Baptiste3 x 40 arpents
Saint-Pierre4 x 40 arpents




1726 Début de la construction en pierre de l'église Saint-Étienne.
1728 (15 mars) Partage de la seigneurie entre Charles Couillard de Beaumont, époux de Marie-Françoise Couture, Joseph Hébert Couillard de Beaumont, Marie Couillard de Beaumont, épouse de Charles-Alexandre Morel de la Durantaye, Charles Couillard de Beaumont, époux de Madeleine Couillard Després, Pierre Couillard de Beaumont, époux de Élisabeth Nadeau, Marguerite Couillard de Beaumont, épouse de Joseph Côté, Marie-Anne Couillard de Beaumont, épouse de Jean-Baptiste Girard.
1733 Début de construction de l'église Saint-Étienne. Joseph Roy obtient la permission de la seigneuresse Bissot de Vincennes de construire un moulin sur le ruisseau Saint-Claude qui traverse sa terre pour aller se jeter dans le Saint-Laurent ; ce sera le moulin banal de Vincennes (142).
1736 Inauguration de l'église Saint-Étienne.
1739 La voûte de l'église est terminée.
1740 Installation de la chaire dans l'église.
1741 Installation du premier tableau qui orne l'église Saint-Étienne, l'oeuvre d'un peintre connu sous le nom de Dufront ou Dupont.
1744 Construction du moulin Péan.
1749 Érection canonique de la paroisse Saint-Charles par détachement de celle de Saint-Étienne.
1753 Après le décès de Charles-Marie Couillard de Beaumont, sa veuve, Marie-Françoise épouse Louis Turgeon, marchand de Québec.
1757 (25 juillet) Naufrage du navire Toison d'Or navire de 300 tonneaux de Bordeaux. (26 septembre) Naufrage du navire La Nouvelle Société sur la batture de Beaumont de La Rochelle.
1759 (27 juin) La flotte anglaise du général Wolfe jette l'ancre presque en face de Beaumont. (28 juin) Des soldats anglais débarquent sur la berge de Beaumont. (29 juin) la petite troupe de soldats de la Marine et quelques habitants armés de fusils attaquent les soldats anglais. Le brigadier Monckton débarque à son tour avec les centaines de soldats de sa brigade. Avant de partir vers Lévis avec ses soldats, Monckton fait afficher une proclamation sur la grande porte de l'église Saint-Étienne
Sur la porte de l'église est affichée une proclamation du général Wolfe proclamant la chute de la Nouvelle-France ; selon la légende, les villageois la déchirent aussitôt déclenchant ainsi la colère des soldats anglais qui mettent le feu à la porte du temple.
1760-1761 Beaumont est occupée par une compagnie du 78th Highlander un régiment écossais commandé par le capitaine Hugh Cameron et le lieutenant Malcolm Fraser.
1768 Une partie de la seigneurie de Beaumont passe par héritage à Louis Turgeon au décès de sa mère, Marie-Françoise Couillard de Beaumont.
1769 (25 septembre)-1770 (18 janvier)
Une partie de la seigneurie (3/4 de lieue de front sur le fleuve x 4 arpents de profondeur) est vendue à Joseph Brassard Deschenaux.
1770 (3 octobre) Partage de la seigneurie entre les héritiers de Charles-Marie Couillard en présence de Charles Couillard fils et Louis Turgeon, tuteur des 3 autres enfants ; le notaire divisa le territoire en quatre parties et procéda au tirage au sort du titulaire de chacune d'elles.
1778 Construction de la sacristie indépendante de l'église.
1793 (5 juin) Testament de Joseph Brassard Deschenaux qui lègue sa partie de la seigneurie à ses 4 enfants ; partie éventuellement possédée par Georges Gamelin Launière, fils de Josephte Deschenaux et de Michel Gamelin Launière (5/6), et par Édouard et Adelaïde, les enfants de Madeleine Deschenaux de Lorimier (1/6).
1811-1826 Décoration du sanctuaire de l'église Saint-Étienne et installation du retable par Étienne Bercier.
1816-1819 Louis Turgeon devient seigneur principal de Beaumont.
1821 Construction du moulin seigneurial par John Belcher et Ambroise Gendron sur la chute Maillou pour servir au cardage de la laine, à la moulange de la farine et au sciage du bois.
1826 La peinture de Dupont qui ornait l'église depuis 1741 est remplacée par une peinture d'Antoine Plamondon intitulée La mort de saint Étienne.
1828 La seigneurie est léguée par Louis Turgeon à son petit-fils Louis-Pierre-Hubert Turgeon.
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Étienne-de-Beaumont.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de la paroisse de Saint-Étienne-de-Beaumont.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855 (13 février) Constitution de la commission scolaire de Beaumont ; les premiers commissaires furent : Patrick Ryan, Charles Bilodeau, Louis Turgeon, Paul Poirier. (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Étienne-de-Beaumont.
1870 Remplacement du clocher de l'église Saint-Étienne construit en 1809 par un nouveau conçu par J,-Ferdinand Peachy.
1880 (21 avril) Louis-Bierre-Hubert Turgeon vend la seigneurie au marchand Jean Boucher, époux de Félicité Turgeon.
1886 Construction d'une nouvelle sacristie pour l'église Saint-Étienne selon des plans de l'architecte David Ouellet de Québec.
1921 Les soeurs de la Charité de Saint-Louis prennent charge de l'école du village.
1922 Une tempête renverse le clocher de 1870 de l'église Saint-Étienne.
1923 La population de la paroisse Saint-Étienne est de 725 âmes.
1925-1926 Restauration et agrandissement de l'église Saint-Étienne selon des plans de l'architecte Lorenzo Auger de Lévis comme elle était en 1736 ; le clocher de 1870 est remplacé par un clocher à double lanterne.
1926-1927 L'électricité remplace les lampes à l'huile dans l'église Saint-Étienne.
1931 L'Église de Beaumont est dotée d'un orgue Eastey
1932 La chaire et le retable du banc des marguilliers de l'église Saint-Étienne son remplacés par des oeuvres conçues par le sculpteur Albert Mercier de Québec.
1948 (13 mars) Fondation de la Caisse populaire de Beaumont.
1949 Incendie du moulin Péan.
1990 La population de Saint-Étienne-de-Beaumont est de 1 922 habitants.
1998 (31 janvier) La municipalité de Saint-Étienne-de-Beaumont abandonne son statut de paroisse et abrège son nom en Beaumont.
2000 La population de Beaumont est de 2 139 habitants.
2010 La population de Beaumont est de 2 249 habitants.

  • Attraits :


Chapelle processionnelle de la Sainte-Vierge (1733) ; 34, chemin du Domaine ; classée monument historique en 1981.
Chapelle processionnelle de Sainte-Anne (1738) ; 79, chemin du Domaine ; classée monument historique en 1981.
Église Saint-Étienne (1726 et 1733-1736) ; chemin du Domaine ; plans de Jean Maillou ; l'une des plus anciennes églises du Québec ; tabernacle du maître-autel (vers 1715) ; décoration intérieure style Louis XV par Étienne Bercier ; tableau intitulé La Mort de saint Étienne par Antoine Plamondon (1826), restauré en 1928 par Mère Marie-de-l'Eucharistie des Soeurs de la charité de Québec ; chapelle latérale (1894) ; orgue Eastey (1931).
Maison Luc-Lacourcière (1710).
Maison Trudel (1721-1723) ; 193, rue du Fleuve ; le carré de maison originel a été construit pour la famille Le Roy ou Roy ; habitée par la famille Turgeon entre 1850 et 1900 ; une autre famille Roy habite la maison de 1905 à 1943 ; les Caseault l'acquièrent en 1943, puis la revendent à la famille Trudel en 1969 ; restaurée par ces derniers à partir de 1970 ; classée monument historique en 1970.
Manoir de Beaumont (début du XXe siècle) ; 485, route du Fleuve ; style New England ; 30 pièces, sur 4 étages ; construit pour John Gabriel Hearn ; abandonné pendant longtemps, il est acquis par Denis Vézina en 1991 et converti en gîte du passant en 1995.
Moulin de Beaumont (1821) ; 2, route du Fleuve (132) ; construit au sommet de la chute à Maillou ; remis en état de fonctionner.
Presbytère (1721-1722) ; loge la Bibliothèque municipale et le Centre d'interprétation de l'histoire de Beaumont.

  • Accueil -


Cabane à sucre (250 couverts).
Manoir de Beaumont ; 485, route du Fleuve.

  • Sports -


Golf ; un parcours de 18 trous.

  • Toponymie -


Beaumont s'explique par le fait que son territoire est situé en partie dans celui de la seigneurie de Beaumont (144).

  • Repères géographiques -


Sur la rive droite du fleuve Saint-Laurent.
À l'est de Lévis.
Diocèse de Québec.
Division administrative seigneuriale de Québec-DASQ.
Municipalité régionale de comté de Bellechasse.
Région touristique de la Chaudière-Appalaches.

  • Accès : Route 132 ou Autoroute 20 x Route 279.

Carte 6.

Carte 6 sur Google Maps


Liste des concessions de terres faites par les seigneurs de Beaumont

Concession des premières terres de la seigneurie de Beaumont :

Jean Anaïs ou Anet



Jean Bériau
Étienne Blanchard
François Dubois
Pierre Forgues
Pierre Mezeray ou Messeray
François Senécal

1680 (24 mars)Adam, Jean5 arpents
1682 (14 juin)Cassé ou Lacasse, Antoine4 arpents
1686 (28 mars)Cassé ou Lacasse, Antoine3 arpents
1691 (20 mai)Hublé, Pierre3 arpents
1692 (3 mars)Simonet, Louis3 arpents
1693 (30 juin)Bourgeois, Pierre3 arpents
 
1694 (29 août)Couture dit Bellerive, Eustache3 arpents
1694 (29 août)Couture dit Lafresnaye, Charles3 arpents
1694 (1 novembre)Cécyre, Jean4 arpents
1694 (1 novembre)Roy Portelance, Jean3 arpents
1694 (1 novembre)Turgeon, Zacharie6 arpents
1699 (1 juin)Cassé ou Lacasse, Antoine4 arpents
1699 (1 juin)Guenette, Pierre3 arpents
1699 (1 juin)Cassé ou Lacasse, Joseph3 arpents
1699 (1 juin)Labrecque, Mathurin3 arpents
1699 (5 juin)Bourgeois, Pierre3 arpents
1699 (5 juin)Monin Jean3 arpents
1699 (29 juin)Adam, René3 arpents
1705 (9 octobre)Hazeur, François3 arpents
1707 (10 décembre)Molleur dit Lallemand, Pierre3 arpents
1707 (11 décembre)Sareau, René3 arpents
1707 (11 décembre)Gonthier, Bernard3 arpents
1707 (11 décembre)Gonthier, Baptiste3 arpents
1707 (11 décembre)Gonthier, Denis3 arpents
1707 (11 décembre)Patry, Joseph3 arpents
1707 (11 décembre)Roy Portelance et Forgues, Anne3 arpents
1707 (11 décembre)Nolet J.-Sébatien3 arpents
1707 (12 décembre)Vallière, Rémi et Cassé, Catherine3 arpents
1707 (19 décembre)Monin, Jean et Forgues, Catherine3 arpents
1707 (19 décembre)Guenette, Thomas et Maheu, Marianne3 arpents
1707 (19 décembre)Simonet, Louis3 arpents
1707 (19 décembre)Forgues, Charles3 arpents
1707 (26 décembre)Cassé, Joseph3 arpents
1707 (27 décembre)Garant, Pierre3 arpents
1707 (27 décembre)Labrecque, Mathurin et Lemieux, Marthe3 arpents
1707 (27 décembre)Simonet, Louis3 arpents
1708 (18 août)Turgeon, Jacques3 arpents
1709 (11 décembre)Roi Portelance, Jean et Forgues, Anne3 arpents
1711 (16 novembre)Nadeau, J.-Baptiste3 arpents
1723 (10 juin)Molleur, Baptiste
1723 (10 juin)Couture, Guillaume
1723 (10 juin)Guay, Jean
1723 (10 juin)Couture, Guillaume
1723 (10 juin)Guay, Jean
1723 (10 juin)Molleur Baptiste
1723 (10 juin)Couture, Joseph
1723 (10 juin)Molleur, Pierre
1723 (10 juin)Casse ou Lacasse, Joseph
1723 (10 juin)Guay, Jean
1723 (10 juin)Labrecque, Joseph
1723 (10 juin)Labrecque, Jean
1723 (10 juin)Couillard, Pierre
1723 (10 juin)Couture, Oilvier
1723 (10 juin)Molleur, Baptiste
1723 (10 juin)Couillard, Charles
1723 (10 juin)Couture, Guillaume
1723 (10 juin)Couture, Augustin
1723 (10 juin)Nadeau, Jean
1724 (27 novembre)Curonne, Pierre
1727 (12 janvier)C.-Alexandre Morel de la Durantaye
1728 (4 avril)Couillard de Beaumont, Pierre
1730 (29 décembre)Nolet, François
1732 (21 novembre)Couture, Joseph et Turgeon, Suzanne
1734 (10 novembre)Rouillard, Noël
1734 (10 novembre)Martin, Joseph
1735 (10 septembre)Fournier, François
1735 (15 septembre)Roy, Jean
1735 (15 septembr)Fournier, François
1735 (20 novembre)Labrecque, Louis
1735 (22 décembre)Feuilleteau, Joseph
1736 (26 août)Fournier, Jacques
1737 (14 juin)Blais, Jean-Marie
1738 (8 juillet)Paquet, Antoine
1738 (8 juillet)Labrecque, Joseph
1738 (12 septembre)Patry, André
1738 (12 septembre)Patry, Joseph
1738 (12 septembre)Patry, André
1738 (13 novembre)LeRoy, Charles
1739 (15 juin)Couture, Françoise
1739 (3 octobre)Fournier, Jacques
1740 (10 mai)Couture, Joseph
1740 (17 novembre)Poliquin, Jean
1757 (21 mars)Plante, Jean
1757 (17 mai)Dumont, Julien
1758 (25 décembre)Roy, Pierre
1758 (28 décembre)Roy, Pierre et Roy, Henri
1759 (8 janvier)Turgeon, Jean
1759 (27 janvier)Couture dit Lafresnaye
1762 (16 août)Roy, Charles
1764 (10 avril)Émond, Marguerite
1764 (21 septembre)Guenette, Charles
1765 (28 juin)Guay, Jean
1765 (14 juillet)Turgeon, François
1766 (12 juin)Forgues, Charles
1767 (8 avril)Allaire, Louis-Marie
1767 (2 mai)Goupille, Pierre
1768 (19 avril)Molleur, François
1768 (10 juin)Chabot, Gabriel
1768 (27 juin)Molleur, Jean
1768 (10 août)Bisson, Louis
1769 (10 janvier)Gonthier, Jean-François
1771 (8 juillet)Cassé, Joseph
1771 (29 novembre)Proulx, Charles
1771 (Décembre)Royer, Joseph
1772 (3 juillet)Dutil, Antoine
1772 (6 octobre)Cassé, Joseph
1796 (14 mars)Lacasse, Charles
1796 (20 juin)Clément, Jean
1796 (20 juin)Blanchet, Jean-Baptiste
1796 (28 juin)Gonthier, Étienne
1797 (12 avril)Lepage, Charles
1797 (1 octobre)Labrecque, Louis






Références -

Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la province de Québec (Hormisdas Magnan, Imprimerie d'Arthabaska, 1925)
À Travers l'histoire de Beaumont (Pierre-Georges Roy, Lévis, 1943).

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)