Bernier (Joseph-Elzéar)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Explorateur, navigateur et mémorialiste né en 1852 (1er janvier 1852) dans la seigneurie de L'Islet (156).

Dès l'âge de 14 ans il sert comme mousse sur les navires de son père.
Capitaine de son propre navire à l'âge de 17 ans, il dirige des voiliers partout dans le monde à partir de 1869.
En 1880, le Royaume-Uni cède l'Arctique au Canada.
En 1887, il est maître du port de Québec.
En 1895, il est nommé Gouverneur de la Prison de Québec.
En 1898, il commande le navire Eureka à Québec.
En 1904, il dirige un patrouilleur et il achète le voilier allemand Gauss qu'il rebaptise l'Arctic.
En 1905, il fait son premier voyage dans l'Arctique à bord de son voilier Arctic
De 1906 à 1911, il fit 3 autres voyages dans l'Arctique pour affirmer la souveraineté cu Canada sur cette mer.
Le 1er juillet 1909, sur l'île Melville, il dévoile une plaque proclamant que les îles de l'Arctique appartiennent au Canada.
A été commandant de plus de 100 navires et a traversé l'Atlantique plus de 269 fois principalement sur de grands voiliers, mais aussi sur des navires à voile et à vapeur.
Pendant la première guerre mondiale 1914-1918, il commande un convoyeur ; il allait livrer en Angleterre du bois coupé dans les forêts du Québec ou faisait traverser des bateaux neufs construits au Québec.
Il fut constructeur de navires et maître de la cale sèche Lorne aux chantiers Davie de Lauzon.
En 1927, chargé par le ministère des Chemins de fer et des canaux du Canada de diriger un convoi de barges transportant du charbon, il fait un dernier voyage à Burwell, dans le Lincolnshire anglais à bord d'un remorqueur.
Il a fait 13 voyages dans l'Artique et y a passé 8 hivers.
Descendant de Jacques Bernier dit Jean de Paris.
Décès en 1934 (26 décembre 1934) à Lévis. Inhumé dans le cimetière Mont-Marie de Lévis.

  • Publications - Liste partielle


Rapports sur les expéditions du Dominion dans les îles de l'Arctique et le détroit d'Hudson (1910-1911)
Mémoires (1939).

  • Distinctions -


Chevalier de l'Ordre équestre du Saint-Sépulcre.
Le nom du brise-glace canadien Joseph. E. Bernier honore sa mémoire comme ceux du Musée maritime du Québec à L'Islet aussi appelé Musée maritime Bernier, du voilier Joseph E. Bernier (commandé par Réal Bouvier, ce voilier devint en 1977 le second petit voilier à compléter le passage du Nord-Ouest), de la rue du Capitaine-Bernier de Montréal et du canton de Bernier proclamé en 1966 et situé à l'ouest du réservoir Gouin dans la région de l'Abitibi-Témiscamingue.
En septembre 2016, sa statue géante est dévoilée au bord du Saint-Laurent Lévis.

  • Bibliographie -


Joseph-Elzéar Bernier. Capitaine et coureur des mers (Marjolaine Saint-Pierre, Éditions du Septentrion, 2004)

  • Crédits :


Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)
Le Devoir (8 et 9 octobre 2016, cahier B, page B5)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)