Bizard (Jacques)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Militaire né en 1642 à Benaix (Neuchâtel, Suisse).

Son père était ministre calviniste et maire de Benaix.
Arrive en Nouvelle-France en 1672 comme aide de camp du gouverneur Frontenac.
S'établit sur la rue Notre-Dame à Ville-Marie (Montréal).
Père de la lignée Bizard/Closse d'Amérique.
Épouse Jeanne-Cécile Closse à Ville-Marie (Montréal) le 16 août 1678 ; de cette union sont issus Louise Bizard (mariée à Charles Renaud), Jean-Louis Bizard et Louis-Hector Bizard. Major de Montréal (1677-1692).
En 1678, Frontenac lui concède la seigneurie de l'Île-Bonaventure ou Ile-Bizard.
Obtient la nationalité française en 1687.
Gendre de Lambert Closse.
Décès en 1692 (6 décembre) à Ville-Marie (Montréal).
En 1729, il avait 6 descendants.

  • Distinctions -


Le nom de la rue Jacques-Bizard de Montréal honore sa mémoire comme celui de l'ancienne municipalité de L'Île-Bizard.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)
Pour le Christ et le Roy - La vie au temps des premiers Montréalais (sous la direction de Yves Landry, Libre Expression, Art Global, 1992)
Les rues de Montréal - Répertoire historique (sous la direction de Christiane Abboud, Ville de Montréal, Éditions du Méridien, 1995)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)