Boisseau (Armand)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)

Études au Séminaire de Saint-Hyacinthe, au Collège Sainte-Marie de Montréal et à l'Université Laval à Montréal-ULM.
Député du Parti libéral du Québec-PLQ de Saint-Hyacinthe à l'Assemblée législative du Québec-ALQ (1919-1922). Démissionne comme député le 8 février 1922 et son élection de 1919 est annulée le 22 mars 1922.
Radié du notariat le 21 octobre 1922.
Reconnu coupable en 1923 de fraude électorale et abus de confiance pour avoir puisé dans un fonds en fiducie pour acheter des votes, il est condamné à 30 mois de prison.
Décès en 1962 à Montréal.

Député du Parti libéral du Québec-PLQ démissionnaire (1922).

  • Crédits -


Dictionnaire des parlementaires du Québec, 1792-1992 (Les Presses de l'Université Laval à Québec, 1993)

  • Députés à l'Assemblée législative, à l'Assemblée nationale ou conseillers législatifs soupçonnés, accusés, ou reconnus coupables d'actes criminels :


Bérard, Louis-Philippe (1858-1925)
Bergevin, Achille (1870-1933)
Bouc, Charles-Jean-Baptiste (1766-1832)
Boisseau, Armand (1887-1962)
Bouchard, Daniel (1968-)
Caldwell, John (1775-1842)
Grégoire, Gilles (1926-2006)
Ledoux, Gaston (1915-1970)
Leduc, Guy (1928-2011)
Martineau, Gérald (1902-1968)
Mousseau, Joseph-Octave fils (1875-1965)
Roy, Philippe-Honoré (1847-1910)
Tomassi, Tony (1971-)


Outils personels

Publicité

(Annonces   .)