Bradshaw (Tivon)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 26 août 2001, Samuel Turcotte, un étudiant de Granby, est assassiné d'une balle à la tête alors qu'il sortait du métro et déambulait sur la rue Saint-Antoine Ouest à Montréal.

Le 16 juillet 2003, vers 23 h, Lorenzo Fletcher, 21 ans, est assassiné par balles tirées à bout portant en face de la résidence de ses parents sise dans un édifice d'appartement de l'avenue Lionel-Groulx, près de la rue Vinet, dans le quartier de la Petite-Bourgogne de Montréal ; la police croit à un règlement de compte relié au commerce de la drogue ; Fletcher avait été arrêté au mois de mai 2001 pour entrée par effraction, destruction de propriété d'autrui et recel.
Le 24 janvier 2003, Tivon Bradshaw, 22 ans, participe à une émeute à la prison de Bordeaux au cours de laquelle 100 000 $ de dommage sont causés et un homme sauvagement battu par 4 détenus dont Abdùs Shahid Decoteau.
Le 30 octobre 2003, vers 2 h 55, Abdus Shahid Decoteau, 25 ans, résidant de la Petite-Bourgogne, est assassiné par 3 balles à la tête à sa sortie du Peel Pub, à l'angle des rues Saint-Jacques Ouest et Beaconsfield dans l'arrondissement Notre-Dame-de-Grâce à Montréal ; Decoteau était connu de la police pour son implication dans le trafic de drogues et il était recherché en vertu d'un mandat émis lorsqu'il ne s'était pas présenté devant le tribunal le 15 octobre 2003 pour y être jugé sous l'accusation de possession de marijuana. Tivon Bradshaw se réfugie aux États-Unis.
Le 16 décembre 2003, la police annonce qu'elle a des preuves que Decoteau est l'auteur du meurtre de Samuel Turcotte ; la police croit également que Decoteau est l'auteur du meurtre de Lorenzo Fletcher ; le meurtre de Turcotte, un étudiant serait le résultat d'une erreur sur la personne alors que celui de Fletcher serait relié à la lutte entre le Downtown Gang dont Decoteau faisait partie et le Uptown Gang dont Fletcher faisait partie ; c'est parce qu'il avait tué Fletcher que Decoteau aurait été lui-même assassiné par Tivon Bradshaw, un membre du Uptown Gang.
En 2009, la police arrête Tivon Bradshaw et l'extrade au Canada à la demande du Gouvernement du Canada.
En 2012, le procès de Tivon Bradshaw avorte à cause du désaccord irréconciliable entre les membres du jury.
En 2013, un second procès de Tivon Bradshaw avorte encore à cause du désaccord irréconciliable entre les membres du jury.
Le 30 mai 2014, le juge Guy Cournoyer refuse de remettre Bradshaw en liberté en attendant son troisième procès. Le juge prend en considération le fait que Bradshaw s'est sauvé aux États-Unis après le crime et qu'il y a vécu pendant 6 ans sious un faux nom ; de plus, il a commis des crimes pendant son séjour aux États-Unis.

Voir également Guerres des gangs.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)