Burns (Robert)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de loi (avocat) né en 1936 (5 septembre 1936) à Montréal (Pointe-Saint-Charles) ou Verdun selon le juge Ignace Deslauriers).

Études au Collège Sainte-Marie de Montréal, à l'Université de Montréal-UdeM et à la McGill University.
Conseiller technique à la Confédération des syndicats nationaux-CSN (1962-1965), puis directeur des services juridiques de cette centrale (1966-1970).
Conseiller juridique de l'Association des Policiers provinciaux du Québec-APPQ (1965-1970)
Phil Cutler, Antonio Lamer, Robert Burns, Jacques Bellemare, Michel Robert constituent la firme d'avocats Cutler, Lamer, Burns, Bellemare, Robert et associés (1970-1973).
Député du Parti québécois-PQ de Maisonneuve à l'Assemblée nationale du Québec-ANQ (1970-1979).
Leader parlementaire du Parti québécois-PQ (1970-1973).
En 1973, il dénonce comme partisanes les nominations des juges Claire Kirkland, Bernard Pinard et Maurice Tessier que le premier ministre libéral Robert Bourassa avait faites.
Ministre d'État à la Réforme électorale et parlementaire dans le cabinet de René Lévesque (1977-1979).
M. René Lévesque, président du Parti québécois lui préfèra Jacques-Yvan Morin comme chef de l'Opposition officielle et il dût se contenter du poste de leader du Parti québécois-PQ à l'Assemblée nationale.
Frappé d'une crise cardiaque en mai 1978, M. Lévesque lui enlève le poste de leader parlementaire qu'il confie à Claude Charron, mais Burns demeure ministre.
On dit qu'il était «fatigué, malade et un peu amer» lorsque le 8 août 1979, il démissionna du gouvernement ; après sa démission du gouvernement de René Lévesque, celui-ci le nomme juge à la Cour du Québec-CQ, Tribunal du travail, district de Montréal le 13 février 1980 ; il rejoignait ainsi ceux dont il avait dénoncé la nomination politique en 1973 (Claire Kirkland, Bernard Pinard et Maurice Tessier).
Juge à la Cour du Québec, tribunal du travail (1980-2001).
Décès en 2014 (15 mai 2014) à Boucherville.

  • Crédits -


Dictionnaire des parlementaires du Québec, 1792-1992 (Les Presses de l'Université Laval à Québec, 1993)
Les cours de justice et la magistrature du Québec, Volume 2 (Ignace Deslauriers, juge retraité de la Cour supérieure du Québec, Direction des communications du ministère de la justice du Québec, Bibliothèque nationale du Québec, (1992)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)