Bute (Lucian)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Athlète (boxe) né en 1980 en Roumanie.

Champion des super poids moyens (168 lbs) reconnu par la North American Boxing Association (NABA) et la World Boxing Conference Continental Americas (WBCCA).
Le 16 septembre 2005, au Centre Bell de Montréal, il défend victorieusement son titre en battant l'Égyptien Kabary Salem par KOT au 8e round.
Le 2 décembre 2005, au Centre Bell de Montréal, il défend victorieusement son titre par KO à 2 m 53 du 2e round.
Le 24 mars 2006, il défend victorieusement son titre en battant André Thysse.
Le 15 septembre 2006, au Centre Bell de Montréal, il défait le Ghanéen James Obede Toney (18 victoires dont 16 par KO, une défaite) au 8e round par KOT.
Le 26 janvier 2007, au Centre Bell de Montréal, il défend victorieusement son titre contre le Russe Sergey Tatevosyan (26 victoires, 6 défaites) par décision unanime des juges.
Le 15 juin 2007, il défend victorieusement son titre en battant le Camerounais Sakio Bika (22 victoires, 2 défaites, 2 nulles) par décision unanime des juges.
Le 19 octobre 2007, au Centre Bell, il devient champion du monde des super-moyen de l'International Boxing Federation-IBF en battant le détenteur du titre, le colombien Alejandro Berrio, par KOT à 1 m, 34 du 11e round.
Le 29 février 2008, il défend victorieusement son titre contre William Joppy par KOT à 1 m 8s du 10e round.
Le 24 octobre 2008, il défend victorieusement son titre par décision unanime des juges (117-109, 115-111, 115-110) contre Librado Andrade (27 victoire, 1 défaite) au Centre Bell de Montréal ; mis au plancher par son adversaire au 12e round, il se relève difficilement et la cloche met fin combat le sauvant ainsi d'un KOT (il avait remporté les 11 rounds précédents).
Le 13 mars 2009, au Centre Bell de Montréal, il défend victorieusement son titre de champion de l'International Boxing Federation-IBF en battant le colombien Fulgencio Zuniga (22 victoires 3 défaites, un match nul) par KOT à 2 m, 25 du 4e round.
Le 28 novembre 2009, au Colisée Pepsi de Québec, il défend victorieusement son titre de champion de l'International Boxing Federation-IBF en battant Librado Andrade par KO à 2 m 57 du 4e round.
Le 17 avril 2010 au Centre Bell, il défend victorieusement son titre de champion de l'International Boxing Federation-IBF en battant Edison Miranda (33 victoire, dont 29 par KO, 5 défaites) par KO à 1 m 22 du 3e round.
Le 15 octobre 2010, au Centre Bell, il défend victorieusement son titre de champion de l'International Boxing Federation-IBF en battant Jesse Brinkley par KO à 2 m 48 du 9e round.
Le 5 novembre 2010, la station de télévision spécialisée Showtime de Las Vegas signe un contrat avec Bute pour 3 combats pour lesquels il recevrait 2 M $ chacun.
Le 19 mars 2011, au Centre Bell, il défend victorieusement son titre de champion de l'International Boxing Federation-IBF en battant Brian Magee par KO à 2 m 04 du 10e round.
Le 9 juillet 2011, à Bucarest, il défend victorieusement son titre de champion de l'International Boxing Federation-IBF en battant le Français Jean-Paul Mendy (29 victoires, 1 défaite, un match nul) par KO à 2 m 48 du 4e round ; sa fiche professionnelle est alors portée à 29 victoires, dont 24 KO, aucune défaite, aucun match nul.
Le 5 novembre 2011, au Centre Pepsi de Québec, il défend victorieusement son titre contre l'Américain Glen Johnson (51-16-2, 35 KO) par décision unanime des juges ; sa fiche est alors portée à 30 victoires, dont 24 KO, aucune défaite, aucun match nul.
Le 26 mars 2012, Bute obtient la citoyenneté canadienne.
Le 3 novembre 2012, au Centre Bell de Montréal, il remporte son combat de 12 rondes contre Carl Froch par décision.
Le 18 janvier 2014 au Centre Bell de Montréal, il perd son combat de 12 rondes aux mains de Jean Pascal par décision unanime des juges (117-110, 117-111 et 116-112).
Le 26 mars 2014, il refuse de mettre fin à sa carrière malgré l'avis de son entraîneur Stephan Larouche dont il se défait pour trouver un autre entraîneur qui acceptera qu'il continue à boxer.
Le 28 novembre 2015, il perd par décision unanime des juges, son combat de championnat contre le Britannique James DeGale.
Le 26 mai 2016 ; l'échantillon A du test antidopage est positif.
Le 11 août 2016, l'échantillon B du test antidopage est positif (ostarine).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)