Céloron de Blainville (Jean-Baptiste)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Militaire né en 1660 dans la paroisse Saint-Sauveur de Paris (France).

Arrive en Nouvelle-France en 1684 avec le gouverneur Louis-Hector de Callières.
Père de la lignée Céloron de Blainville/Picoté d'Amérique.
Épouse Hélène Picoté dans la seigneurie de Bellevue * (78) le 29 novembre 1686 ; de cette union sont issus Hélène-Françoise Céloron de Blainville (mariée à Pierre de Saint-Ours), Pierre-Joseph Céloron de Blainville (marié à Madeleine Blondeau) et Louis-Jean-Baptiste Céloron de Blainville (marié en 1730 à Suzanne Piot de Langloiserie).
Gendre (troisièmes noces) de Charles Legardeur de Tilly.
Beau-frère (troisièmes noces) de Pierre-Noël Legardeur de Tilly, de Pierre de Saint-Ours (père), de Isaac de Villemure dit Alexandre Berthier, de Louis de Gannes et de Pierre de Saurel.
Son fils, Louis-Jean-Baptiste Céloron de Blainville, devient seigneur par son mariage avec Suzanne Piot de Langloiserie, la petite fille de Michel-Sidrac Du Gué de Boisbriand.
Décès en 1735 à Montréal.

  • Distinctions -


Le nom de la municipalité de Blainville honore sa mémoire comme celui de la municipalité de Sainte-Thérèse-de-Blainville et celui de la circonscription électorale de Blainville.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Pour le Christ et le Roi. La vie au temps des premiers Montréalais (Fondation Lionel-Groulx, sous la direction d'Yves Landry, Libre Expression, Art Global, 1992)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)