Camyré (François)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)

Ce patronyme est aussi épelé Camire.
Patriote.
Appréhendé après la Bataille d'Odelltown (9 novembre 1838) ; condamné à mort le 6 février 1839 pour haute trahison, il est gracié puis libéré moyennant cautionnement au cours de la même année.
Décès en 1875.
Voir Québec (province). Crises. Émeutes de 1837 et de 1838.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)