Canadian Pacific-CP (entreprise de services, transports ferroviaires)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Siège social - Calgary, Alberta.


Chemins de fer, hôtellerie, mines et immeubles.

Principales filiales - Canadien Pacifique Rail, Canadien Pacifique Hotels/Corporation hôtelière Canadien Pacifique, Canadien Pacifique Camionnage, Canadien Pacifique Télécommunications, Soo Line Corporation et Produits forestiers Canadien Pacifique. Implantée dans 47 pays.

  • Principaux actionnaires - Propriété d'actionnaires multiples.


  • Éphémérides -


1873 (2 avril 1878) Une motion est présentée à la Chambre des communes réclamant la création d'une commission d'enquête et affirmant que les Américains avaient financé l'entreprise d'Allan et qu'Allan avait avancé de fortes sommes à des personnages importants du gouvernement pendant la campagne électorale fédérale ; ces personnages comprenaient John A. Macdonald, George Étienne Cartier et Hector-Louis Langevin.
1880
Fondation d'un syndicat financier composé de George Stephen, Donald Smith (cousin de Stephen), Duncan W. McIntyre et Richard Bladworth Angus pour financer la construction d'un chemin de fer reliant l'Atlantique au Pacifique.
1881
Constitution de la Canadian Pacific Railway Company pour remplir la promesse de construire un chemin de fer faite par le Canada à la British Columbia lors de son entrée dans la Confédération canadienne.
Retardée par le scandale du Pacifique et la crise économique, la construction est confiée à un syndicat financier dirigé par George Stephen, le président de la Banque de Montréal.
Le Gouvernement accorde de généreuses subventions en argent et sous forme de concessions de terres, de même que la propriété de tous les rails déjà installés au moment de la création de la compagnie.
1882-1885
Construction du chemin de fer de la Canadian Pacific Railway Company sous la direction de William Van Horne.
1882
Le chemin de fer du Canadian Pacific se rend à Montréal à la gare Dalhousie, au bout de la rue de Berri, près du port de Montréal.
1884
Construction du premier hôtel de la compagnie.
1885
Acquisition du chemin de fer Québec/Montréal (versant nord du bassin du Saint-Laurent) par la Canadian Pacific Railway Company.
(2 novembre 1885) Inauguration de la liaison ferroviaire entre Montréal et Winnipeg.
(Novembre 1885) Le dernier clou du chemin de fer du Canadien Pacifique est planté à Craigellachie dans la passe de l'Aigle (Eagle Pass) par Lord Donald Alexander Smith, premier baron de Strathcona and Mount Royal.
1886
Fondation de Canadian Pacific Hotels pour la gestion du réseau d'hôtel de la compagnie ; cette filiale ajoutera plus tard le nom français de Corporation hôtelière Canadien Pacifique ; cette corporation sera propriétaire des hôtels Château Frontenac à Québec, Banff Spring Hotel à Banff, Alberta, Château Laurier à Ottawa, Château Montebello à Montebello, Québec, The Empress à Victoria, British Columbia.
(28 juin) Le premier train pour Port Moody (Vancouver) part de la Gare Dalhousie (en face du square Viger) à Montréal.
1889
(4 février 1989, 7 h 25) Arrivée du premier train à la Gare Windsor ; c'était le Daily Express de Boston (États-Unis), puis, 2 heures plus tard un train arrivant de Toronto entrait en gare.
1891
Fondation de la Canadian Pacific Steamship Company, une filiale spécialisée dans le transport maritime.
1898
Inauguration de la gare et du Château Viger (angle Berry et Craig (Saint-Antoine). Inauguration de la gare de Westmount.
1903-1904
Construction des ateliers Angus (du nom de Richard Bladworth Angus) spécialisés dans la réparation et l'entretien des wagons, dans l'est de Montréal.
1904
La compagnie achète des terrains à Westmount pour y aménager des service ; c'est ce qu'elle nomma Glen Yard bornée à l'ouest par le boulevard Décarie, au sud par la rue Saint-Jacques, à l'est par le chemin Glen et au nord par son chemin de fer. La compagnie arase les terrains de la Glen Yard en remplissant les vallons de terres sèches pour faire de son terrain un plateau (la profondeur des valons à remplir variait de 2 m à 15 m). La compagnie y installe un carrousel de 18 rails, une bouilloire, un magasin de pièces, un entrepôt réfrigéré, une chambre froide, un atelier de réparation, des réservoirs d'huile et d'acétylène une table tournante, et une cour de triage de 76 sections.
1909
(17 mars) Tragédie mortelle ; accident de chemin de fer ; un train est incapable de s'arrêter au quai de la gare Windsor à Montréal ; bilan : 4 morts dont 3 d'une même famille et le mécanicien, Mark Cunningham, et 11 blessés.
1927
Fondation de la Canadian Transcontinental Airways de Québec, et vol postal inaugural le 25 décembre, entre Sainte-Agnès et Sept-Îles.
1930
La Canadian Transcontinental Airways de Québec est intégrée à la Canadian Airways.
1932
(12 février 1932) Fermeture de la gare et du Château Viger à Montréal.
1942
La Canadian Airways devient la Canadian Pacific Air Lines.
1957
(2 janvier 1957) Début d'une importante grève générale des employés de la compagnie.
(12 janvier 1957) Fin de la grève.
1977
Abandon du service passagers à l'occasion de la prise en charge de ce service par VIA Rail.
1981
La Canadian International Paper de Trois-Rivières passe aux mains de Produits forestiers Canadien Pacifique.
1987
La Canadian Pacific Airlines devient la Canadian Airlines International.
1988
La Corporation hôtelière Canadien Pacifique achète tous les hôtels du Canadien National dont le Reine Élisabeth à Montréal.
1991
Fermeture des ateliers Angus et mise à pied de 950 de ses employés montréalais.
1992
(Juin) Cessation de l'exploitation de la papeterie de Produits Forestiers Canadien Pacifique à Trois-Rivières.
1993
Produits forestiers Canadien Pacifique devient la compagnie Avenor.
1994
Le Fond de Solidarité de la Fédération des travailleurs du Québec contribue à la fondation de la compagnie Tripap qui achète l'usine de Trois-Rivières de la compagnie Avenor et la remet en exploitation. La compagnie acquiert la compagnie Cast, transporteur maritime de conteneurs.
1995
Création de la filiale St. Lawrence and Hudson Railway/Chemin de fer Saint-Laurent et Hudson (STL and H) à qui elle cède un réseau ferroviaire de 5 000 km répartis sur 2 corridors principaux: vers l'ouest (Montréal, Toronto, Détroit, Chicago et, vers l'est, Montréal, Albany, Philadelphie, New York, Washington); le siège social de la filiale est situé à Montréal. La compagnie de navigation CP a transporté 250 000 conteneurs au cours de l'année.
(Janvier 1995) La compagnie annonce la vente au Groupe Irving de son chemin de fer reliant St. John, Nouveau-Brunswick à Brownville Junction (Maine, États-Unis).
1996
La compagnie annonce le déménagement de son siège social de Montréal à Calgary (Alberta).
1997
La Corporation hôtelière Canadien Pacifique vend 11 hôtels à la Fiducie de placement immobilier constituée d'hôtels Legacy en échange d'une participation d'un tiers dans la Fiducie ; la Corporation hôtelière signe un contrat à long terme de gestion de ces 11 hôtels pour le compte de la Fiducie.
La compagnie de navigation CP acquiert les compagnies Lykes Lines et Contship Containerlines d'Europe.
1998
La compagnie de navigation CP acquiert la compagnie Australia-New Zealand Direct Line.
La compagnie Avenor est vendue à la compagnie Bowater.
Le McGill University Health Center achète le site de 48 acres du Canadien Pacifique au prix de 23 M $ pour y construire son centre hospitalier universitaire.
(Mai 1998) La Corporation hôtelière Canadien Pacifique acquiert les contrats de gestion de Delta Hotels and Resorts.
(2 juin 1998) Un consortium formé par Loto-Québec (50 %), le Fonds de solidarité des travailleurs du Québec (25 %) et la Corporation hôtelière Canadien Pacifique achète le Manoir Richelieu de Pointe-au-Pic ; le manoir sera exploité sous la bannière des Hôtels Canadien Pacifique.
(Août 1998) La Corporation hôtelière Canadien Pacifique achète, au prix de 540 millions US, la chaîne d'hôtels Princess fondée par Edward Cunard, propriétaire de la flotte marchande Cunard ; cette chaîne comprend les hôtels suivants : Scottsdale Princess (Arizona), Southampton Princess (Bermudes), Hamilton Princess (Bermudes), Acapulco Princess (Mexique), Pierre Marques (Mexique), Royal Pavilion (Barbade) et Glitter Bay (Barbade).
1999
La compagnie de navigation CP acquiert la compagnie TMM du Mexique.
2000
La compagnie de navigation CP a transporté 1 800 000 conteneurs au cours de l'année.
2001
(13 février 2001) La compagnie annonce qu'elle sera divisée en 5 compagnies distinctes et autonomes : La Compagnie de chemin de fer Canadien Pacifique, La Compagnie de navigation CP comprenant une flotte de 80 navires ; cette compagnie est également propriétaire de Terminaux Gateway (Cast et Racine) du port de Montréal, le plus important terminal de conteneurs maritimes au Canada et le troisième en Amérique du Nord, la PanCanadian Petroleum, Fording (production de charbon) et La Corporation hôtelière Canadien Pacifique.
2002
(Avril 2002) La PanCanadian Petroleum fusionne avec l'Alberta Energy Co. sous le nom d'EnCana Corp.
2004
(8 octobre 2004) La Cour Glen cesse toutes ses activités ferroviaires.
2005
(21 août 2005) La Compagnie de navigation CP est vendue à la compagnie de navigation allemande TUI AG au prix de 2,4 milliards $.
2006
La Corporation hôtelière Canadien Pacifique devient Fairmont Hotels and Resort et est vendue à Kingdom Hotels and Colony Capital du prince saoudien Alwaleed bin Talal's au prix de 4,5 milliards $.
2007
La compagnie TUI se départit de plusieurs navires pour réduire sa dette par 320 M t .
(22 février 2007) La compagnie financière Morgan Stanley de New York achète 80 % des actions de Terminaux Gateway au prix de 456 millions $.
(5 septembre 2007) La compagnie annonce qu'elle a acheté la compagnie américaine Dakota, Minnesota and Eastern Railroad (1 000 employés, 7 200 wagons, 150 locomotives) au prix de 1,48 milliard $US.
2015
(19 novembre 2015) La compagnie annonce qu'elle a offert d'acheter le Norfolk Southern Corporation de Virginie au prix de 28,4 milliards $US .
(15 décembre 2015) Le conseil d'administration de Norfolk Southern rejette l'offre de Canadian Pacific.
2016
(11 avril 2016) À la suite de l'opposition du secrétariat à la Justice et du secrétariat à la Défense du gouvernement américain, la compagnie abandonne sa tentative d'acquérir la Norfolk Southern Corporation de Virginie ; Le secrétariat à la Défense invoque le fait que la possibilité existe qu'une fusion des deux compagnies pourrait affecter la défense nationale américaine. Il souligne que les deux compagnies déservent d'importantes bases militaires qui ont besoin besoins du service de chemins de fer pour accomplir leur mission ; il craint également que le président du Canadian Pacific serait un membre sénior de l'exécutif de Norfolk avant que l'organisme règlementaire n'émettre son avis sur la fusion et ainsi aurait le puvoir de prendre des décisions d'affaires selon des intérêts concurrents.


  • Présidents de la compagnie


1880-1888Stephen, George
1888-1899Van Horne, William Cornelius
1899-1918Shaugnessy, Thomas George
1918-1941Beatty, Edward
1955-1969Crump, Norris R.
1969-1972Sinclair, Ian
1972-Burbridge, Frederick Stewart
1995-2001O'Brien, David




  • Publications :


Canadian Pacific. The Empire Greatest Railway (Barry Lane, vers 1913 ; traduit en français par Éve Renaud et Sylvain Harvey sous le titre Canadien Pacifique. L'empire du voyage, 2015)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)