Château-Richer (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Château-Richer (municipalité de ville). (G)*Superficie - 228,99 km2.
  • Gentilé - Château-Richérois, oise.


  • Éphémérides -


1640 Fondation d'une mission catholique.
1661 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse de La Visitation-de-Notre-Dame-de-Château-Richer.
1674 Ouverture d'une école.
1678 (30 octobre) Érection canonique de la paroisse de La Visitation-de-Notre-Dame ; son territoire couvre une partie de la seigneurie de la Côte-de-Beaupré (59).
Vers 1680 Construction de l'église Notre-Dame selon des plans de Claude Baillif.
1695 Construction du moulin du Petit-Pré.
1697 Construction d'un couvent pour jeunes filles sur ordre de Mgr de Laval ; les Soeurs de la Congrégation Notre-Dame en prennent la direction.
1759 (9 juillet) L'armée anglaise installe des camps sur la rive gauche de la rivière Montmorency et sur l'L'Île-d'Orléans. Wolfe fait bombarder la ville de Québec et détruire toutes les paroisses de la campagne environnante (Ange-Gardien, Château-Richer, Sainte-Anne-de-Beaupré, Saint-Joachim, Baie-Saint-Paul, la Malbaie, Berthier-en-Bas, Pointe-Lévis, Saint-Cicholas etc.) ; plus de 1 400 maisons furent détruites.
1829 Construction d'un couvent pour jeunes filles sur les ruines de celui de 1697 ; les Soeurs de la congrégation du Bon-Pasteur en prennent la direction.
1832 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Château-Richer.
1837 Tenue des assises du mouvement patriote.
1840 Ferdinand Lefrançois et son épouse, Mary Ann Brady, construisent leur maison.
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de Château-Richer.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de la paroisse de Château-Richer.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de La Visitation-de-Notre-Dame.
1906 Démolition du couvent de 1829 pour jeunes filles, puis reconstruction du couvent sur le même site ; les soeurs de la Congrégation de Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours en prennent la direction.
1923 La population de la paroisse est de 1 828 âmes.
1933 La maison de Ferdinand Lefrançois (1840) est acquise par Idola Simard qui la loue à Alvin A. Baker.
1935 Alvin A. Baker transforme la maison Lefrançois en auberge.
1939 (25 avril) Fondation de la Caisse populaire de Château-Richer.
1950 (13 novembre) Tragédie mortelle ; accident aérien ; l'abbé Paul-Émile Giroux, vicaire de la paroisse, est tué dans l'écrasement d'un avion sur le mont Obiou (France).
1968 (4 mai) La municipalité de la paroisse de La Visitation-de-Notre-Dame devient ville et adopte le nom de Château-Richer.
1972 Les soeurs de la Congrégation des soeurs de Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours-n.d.p.s. abandonnent le couvent pour jeunes filles qu'elles dirigeaient depuis 1906. L'auberge Baker est acquise par Henri Simard.
1975 L'auberge Baker est vendue à Gaston Cloutier, le neveu de Henri Simard.
1990 La population de Château-Richer est de 3 802 habitants.
1993 Fondation de la Régie intermunicipale des eaux usées de Boischatel par les municipalités de Château-Richer, L'Ange-Gardien (près de Québec) et Boischatel.
2000 La population de Château-Richer est de 3 576 habitants.
2010 La population de Château-Richer est de 3 901 habitants.
2011 (Janvier) Les vérificateurs du ministère des Affaires municipales épluchent les dossiers et contrats de la municipalité.
2012 Le moulin du Petit-Pré est laissé à l'abandon.

Château-Richérois cités dans La Mémoire du Québec -

Louis-Théodore Besserer, Charles-Napoléon Gariépy, Jean-Louis Jobidon, Roch Lefrançois, François Trépanier père, Pierre-Vincent Valin, Richard Verreau.

  • Attraits :


Église de La Visitation ; orgue Casavant (1914).
Centre d'interprétation de la côte de Beaupré ; logé dans le moulin du Petit-Pré (1695).
Économusée du miel ; 8862, boulevard Sainte-Anne ; loge le Musée des abeilles.
Maison Thibaud (1739 et 1759) ; 8124, avenue Royale ; incendiée lors de l'invasion anglaise de 1759, elle est reconstruite aussitôt ; loge les familles Thibaud (1740-1782), Cauchon (1782-1783), Huot (1783-1787), Gagnon (1787-1827), Gravelle (1827-1836), Prémont (1836-1837), Trépanier (1837-1928) et Cloutier (1928-) ; reconnue monument historique en 1978.
Moulin du Petit-Pré et son vignoble (1695) ; 7007 Avenue Royale construit par Mgr de Montmorency Laval ; le plus ancien moulin commercia; laissé à l'abandon en 2013.

  • Toponymie -


Château-Richer pourrait rappeler l'ancien prieuré de Château-Richer (France) dont Mgr François de Laval de Montmorency fait mention dans ses lettres ; on croit aussi qu'un certain Richer, l'un des premiers colons, y aurait établi sa demeure dans le tronc d'un arbre et que, par dérision, ses concitoyens l'auraient désignée château Richer, nom repris par la localité.

  • Repères géographiques -


Sur la rive gauche du Saint-Laurent.
Au nord-est de Québec.
Diocèse de Québec.
Municipalité régionale de comté de La Côte-de-Beaupré (59) (siège social).
Communauté métropolitaine de Québec.
Région touristique de Québec.

  • Accès : Route 138 ou Route 360.

Carte 4.

Carte 4 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)