Chapais (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 62,78 km2.
  • Gentilé - Chapaisien, ienne.


  • Éphémérides -


1929 Découverte du gisements de cuivre, d'argent et d'or Opemisca par Leo Springer.
1952 Arrivée des premiers habitants venus du Nord-Ouest québécois et du Nord ontarien.
1953 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom d'Opemisca.
1954 Début de l'exploitation de la mine Opemisca.
1955 Nomination du premier curé résidant de la paroisse Notre-Dame-de-Lourdes. (16 novembre) Constitution de la municipalité de Chapais.
1956 Arrivée des Soeurs du Bon Pasteur.
1957 Érection canonique de la paroisse Notre-Dame-de-Lourdes.
1959 Bénédiction du sous-sol de l'église Notre-Dame-de-Lourdes.
1964 (6 juin) Fondation de la Caisse populaire de Chapais.
1965 Parachèvement de l'église. Proclamation du canton d'Opémisca.
1974 Ouverture d'une scierie par la compagnie Barrette-Chapais.
1979 (31 décembre) Tragédie mortelle ; acte criminel ; incendie d'un club social allumé par Florent Cantin, 21 ans, lors d'une danse du Nouvel-An ; bilan : 48 morts ; Florent Cantin est par la suite reconnu coupable d'homicide involontaire et condamné à une peine d'emprisonnement de 2 ans moins 1 jour.
1990 La population de Chapais est de 2 875 habitants.
1991 Fermeture de la mine Opemiska.
2000 La population de Chapais est de 1 921 habitants.
2002 Le bassin de sédimentation des résidus de la mine Opemisca tombent sous la responsabilité du Gouvernement du Québec.
2008 (23 juin) Rupture de la digue de la mine Opemisca emportant une partie de la route 113 ; cette digue retenait les eaux du bassin de sédimentation des résidus miniers ; selon des observateurs, la rupture de la digue serait due à des digues construites par des castors qui bouchaient les conduits d'évacuation des eaux du bassin entraînant une augmentation du volume d'eau dans le bassin.
2010 La population de Chapais est de 1 639 habitants.
2014 La population de Chapais est de 1 610 habitants.


  • Économie -


Exploitation de mines de cuivre et de la forêt.
Scierie Barrette-Chapais (500 emplois)

  • Centres d'intérêt -



Église Notre-Dame-de-Lourdes (1965).
Mont Springer ; altitude : 538 m ; belvédère au sommet ; la flore comprend des peupliers faux trembles, des bouleaux et des conifères ; la faune comprend du petit gibier.
Parc commémoratif ; à la mémoire des victimes de l'incendie du 31 décembre 1979.
Sentier du lac Cavan ; à environ 7 km de Chapais ; la flore comprend des conifères et des feuillus ; sentier multifonctionnel (équestre et pédestre).

  • Toponymie -


Chapais rappelle le souvenir de Thomas Chapais.
Opemisca, est le nom de la compagnie propriétaire du gisement de cuivre ; en innu, opemiska signifierait «il est un peu élevé».

  • Repères géographiques -


Sur le versant sud du bassin de la baie James.
À l'ouest du lac Chibougamau et à environ 400 km au nord-est de Rouyn-Noranda.
Diocèse de Amos.
Région touristique du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

  • Accès : Route 113 via Route 117.

Carte 15.

Carte 15 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)