Communauté des habitants (entreprise commerciale)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Créée en 1645 par la régente Anne d'Autriche à la demande des colons de la Nouvelle-France. La Compagnie des Cent-Associés lui cède le monopole de la traite des fourrures en Nouvelle-France ainsi que la responsabilité de l'administration de la colonie. La compagnie comprend 3 catégories d'actionnaires : «les principaux et les plus considérables», «les médiocres» et «le commun du reste des habitants» ; elle est dirigée par le gouverneur, le supérieur des jésuites et quelques officiers choisis qui complotent les décisions avec le gouverneur Montmagny et s'octroient des privilèges créant ainsi une aristocratie dont font partie Les Legardeur de Repentigny, Deschatelets, Leneuf de la Potherie et Juchereau de LaFerté. À partir de 1648, une seconde aristocratie est créée par les Godefroy, de Tilly et Maheu, mais elle ne détient le pouvoir que jusqu'à 1651 alors que le nouveau gouverneur, Jean de Lauzon, restaure l'autorité de la première et à son profit. Les dépenses exorbitantes, les intrigues, les privilèges et la guerre entre les Iroquois et les Hurons entraînent la ruine de la compagnie qui est remplacée en 1664 par la Compagnie des Indes Occidentales.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)