Cusson (Jean)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de loi (notaire) né dans la paroisse Sainte-Marguerite de Rouen (Seine-Maritime, Normandie, France).

S'établit dans la seigneurie du Cap-de-la-Madeleine (29), dans la seigneurie de Champlain (30), puis dans la seigneurie de Saint-Sulpice (6).
Père de la lignée Cusson/Foubert d'Amérique.
Épouse Marie Foubert à Trois-Rivières en 1656 ; de cette union sont issus Marie Cusson (mariée à Maurice Rivet), Jean Cusson (marié à Marguerite Aubuchon), Marie-Madeleine Cusson (mariée à Ange Lefebvre), Jeanne Cusson (mariée à Jean Bareau), Élisabeth Cusson (mariée à Joseph Aubuchon), Michelle Cusson (mariée à Antoine Adhémar de Saint-Martin), Michel Cusson (engagé pour travailler dans l'Ouest en 1690), Marguerite Cusson (mariée à Jean Aubuchon), Jean-Baptiste Cusson (marié à Marguerite Rochereau), Charles Cusson (marié à Marguerite Renaud), Marie-Jeanne Cusson (mariée à Jean Jolliet), Ange Cusson (marié à Jeanne Bariteau; engagé pour travailler dans l'Ouest en 1702), Catherine Cusson (mariée à Jacques Thivierge), Nicolas Cusson (marié à Françoise Gauthier Landreville) et Joseph Cusson (marié à Françoise Bousquet ; engagé pour travailler dans l'Ouest en 1706).
Notaire royal dans la seigneurie du Cap-de-la-Madeleine (29) (1669-1687), dans la seigneurie de Champlain (30) (1687-1700), puis à Ville-Marie (Montréal) (1700-1704).
Décès en 1718 dans la seigneurie de Saint-Sulpice (6).
En 1729, il avait 331 descendants.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)