Dagenais (Robert)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 24 novembre 2002, 0 h 50, à Val-des-Monts, Robert Dagenais, 52 ans, et son épouse, Bonnie, 51 ans, un couple d'enseignants à la retraite, sont assassinés par balles dans leur chalet du lac Dodds.

Ayant entendu du bruit provenant du premier plancher, monsieur Dagenais signalait le 911 lorsqu'il a été abattu par des cambrioleurs ; sa femme a été abattu à quelques mètres de son mari.
René Michaud, 26 ans, un récidiviste recherché par la police, est accusé de meurtre prémédité, de meurtre non prémédité, de possession de stupéfiant, de possession d'arme à feu, d'introduction par effraction et de bris d'engagement relativement à cette affaires.
Un jeune homme de 15 ans qui accompagnait Michaud est également accusé devant le Tribunal de la jeunesse, mais la couronne demande qu'il soit jugé par un tribunal pour adultes ; les deux accusés avaient été appréhendés moins d'une heure après les meurtres alors qu'ils dormaient dans une camionnette à quelques kilomètres du lieu du crime ; témoignant pour sa propre défense, Michaud plaide que les décès étaient accidentels, mais le jury ne retint pas cette thèse, puisque le 13 novembre 2003, après 8 jours de délibération, il trouve Michaud coupable de meurtre prémédité ; le juge le condamna à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux ; son complice, un adolescent de 16 ans, admet sa culpabilité à l'accusation de meurtre prémédité et est condamné en vertu de la Loi sur les jeunes contrevenants à 9 ans de prison dont 5 à être purgées derrière les barreaux et 4 dans une maison de transition.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)