Daigre (Jacques)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Domestique né à Les Touches-de-Périgny (Saintes, Charente-Maritime, France). Condamné à la pendaison pour vol en 1665, il échappe au châtiment en acceptant de devenir bourreau de la Nouvelle-France, poste qu'il occupera jusqu'en 1680 alors qu'il est remplacé par Jean Ratier. Décès en 1680 ; trouvé mort dans sa maison où il vivait seul derrière l'enclos des ursulines à Québec.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)