Destroismaisons (Philippe ; dit Picard)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Domestique et homme de métier (cordonnier) né dans la paroisse Notre-Dame de Montreuil-sur-Mer (Pas-de-Calais, Picardie, France).

Père de la lignée Destroismaisons/Crosnier d'Amérique.
Épouse Martine Crosnier à Château-Richer en 1669 ; de cette union sont issus Angélique Destroismaisons (mariée à Alphonse Morin), Marie Destroismaisons (mariée à Jean Rousseau), Françoise Destroismaisons (mariée à Charles Langelier), Marguerite Destroismaisons (mariée à Jean-Baptiste Malboeuf), François Destroismaisons (marié à Marie-Françoise Daniau), Louise (mariée à Jacques Daniau), Geneviève Destroismaisons (mariée à Robert Vaillancourt), Charles Destroismaisons (marié à Madeleine Blanchet), Anne Destroismaisons (mariée à Michel Chartier), Jacques Destroismaisons (marié à Marie-Madeleine Pelletier) et Agathe Destroismaisons (mariée à Pierre Prou).
Décès après 1713 à Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud.
En 1729, il avait 101 descendants.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)