Di Maulo (Giuseppe dit Joe)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme d'affaires né en 1942 dans la région de Molise, Calabre, Italie.

Le 12 mars 1971, vers 5 h 20, 3 personnes sont trouvées mortes au bar Jacques-Antonin de la boîte de nuit Casa Loma, 94, rue Sainte-Catherine Est à Montréal par un patrouilleur du Service de police de Montréal ; il, s'agit de :

André Vaillancourt, le gérant du bar
Jacques Verrier, un ami de Vaillancourt, et
Jean-Claude «Ti-Caille» Rioux.

Jean-Marc Morin, est accusé des meurtres d'André Vaillancourt et de Jacques Verrier, alors que Jos Di Maulo, Jos Tozzi et Julio Ciamarro sont accusés du meurtre de Jean-Claude Rioux ; les deux procès sont tenus séparément ; grâce au témoignage de la petite amie de Rioux, les jurés trouvent Di Maulo, Tozzi et Ciamarro coupables du meurtre de Rioux ; la même témoin donne une version totalement différente de celle qu'elle avait donnée au premier procès, disant même que ce n'était pas l'accusé qui avait tué Verrier et Vaillancourt, mais Rioux, la Cour acquitte Morin ; à la suite de ce témoignage contradictoire, un nouveau procès est ordonné dans le cas de Di Maulo, Tozzi et Ciamarro ; au cours de son témoignage, la témoin revient à sa première version des faits, mais personne ne la croit et les accusés sont acquittés le 1er février 1972.
Le 11 novembre 1971, Di Maulo participe à New York à l'élection de Phil Rastelli à la tête du clan Bonanno ; il y représentait la decina montréalaise avec Paolo Violi et Raynald Desjardins pour qui il agissait comme consigliere.
Le 4 novembre 2012, Di Maulo est abattu de plusieurs balles dont 2 à la figure à côté de sa Cadillac dans le stationnement de sa résidence de la rue Blainvilier à Blainville ; le lendemain, c'est son épouse, Huguette Desjardins, la soeur de Raynald Desjardins, qui découvre le cadavre de son mari assassiné la veille.
Sa fille a épousé l'un des fils de Frank Cotroni, l'ancien chef du clan calabrais de la mafia de Montréal.
Plusieurs semaines avant sa mort, les policiers l'avaient avisé que sa vie était menacée. Pourtant, il n'avait pas opté pour s'associer au gang rival de celui des Rizzuto.
Frère de Vincenzo «Jimmy» Di Maulo. Beau-frère de Raynald Desjardins par son mariage avec Huguette Desjardins, la soeur de Raynald Desjardins. Beau-père de Francesco «Frankie» Cotroni, le fils de Frank Cotroni.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)