Duchaussoy (Michel)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 20 novembre 2013, peu après minuit, Ziad Bouzid, 45 ans, un chauffeur de taxi Diamond d'origine algérienne est abattu par balle de fusil de chasse à canon tronqué par un client sur l'avenue Darlington à l'intersection sud du chemin de la côte Sainte-Catherine à Montréal ; le client, Michel Duchaussoy, était monté dans le taxi au restaurant Tim Horton's sur le chemin de la Côte-de-Liesse près de l'aéroport de Dorval mais il n'avait pas d'argent pour payer les 30 $ que coûtait le voyage en taxi ; on croit qu'une femme serait montée simultanément dans le taxi et que les deux passagers se seraient battus et qu'un coup de fusil tiré par l'un des deux passagers aurait abouti dans le dossier du siège du conducteur sans atteindre le chauffeur ; Michel Duchaussoy, 43 ans, avait tenté de quitter le taxi pour aller chercher demander de l'argent aux gens qui demeuraient toujours dans son ancien édifice d'appartements, mais le chauffeur a aggrippé la veste de sa femme et la bagarre éclata. Duchaussoy a admis à l'enquêteur qui l'interrogeait qu'il avait alors tiré à la tête du chauffeur ; la décharge a été mortelle ; le taxi de Bouzid emboutit une automobile parquée près de la station 21 dans l'arrondissement Côte-des-Neiges et c'est à cet endroit qu'un policier voyant de la fumée se dégager de l'auto-taxi se rendit compte que le moteur tournait toujours et il découvrit que le pied de Bouzid était coincé sur l'accélérateur. Michel Duchaussoy, qui avait donné son prénom véritable au répartiteur de la compagnie de taxi est recherché pour répondre de cet homicide ; il a été facilement retrouvé par la police et il a été arrêté sur la rue Nobel, dans un secteur industriel de Boucherville par le Service de police de la Ville de Longueuil le 21 novembre 2013. Le procès de Duchaussoy commence au début de mai 2016. Duchaussoy avait décidé de tuer quelqu'un. Son choix s'arrêta d'abord sur un chauffeur d'autobus ; un fois dans l'autobus, Duchaussoy ne tira pas sur le conducteur parce que c'était une femme ; le 5 novembre 1984, Fernand Duchaussoy, le père de Michel Duchaussoy avait tué sa seconde épouse à Trois-Rivières, puis s'était suicidé en prison. Duchaussoy est accusé du meurtre non prémédité de Ziad Bouzid. Le 27 mai 2016, Michel Duchaussoy est condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)