Esson (Henry) ou Easson (Hary)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Prêtre l'Église d'Écosse né en 1793 à Balnacraig (Aberdeenshire, Écosse).

en 1817, il est assigné à la paroisse presbytérienne St. Gabriel Street à Montréal.
En 1822, la paroisse St. Gabriel Street fait nommer Edward Black comme ministre associé de la paroisse. Esson fonde la Montreal Academical Institution, une école privée qui compte parmi ses élèves Henry Starnes, Aaron Phiipp Hart et Amédée Papineau, fils de Louis-Joseph Papineau.
En 1824 il obtient que l'Église presbytérienne ait une partie des terres réservées depuis 1791 au le clergé de l'Église anglicane.
En 1827, il fonde La Société d'histoire naturelle de Montréal.
En 1828,il fonde la Montrel Mechanics' Institution, la première organisation qui offre l'éducation aux adultes à Montréal ; cette institution est connue en 2012 comme la Atwater Library and Computer Center.
Premier chaplain (aunônier) de la St. Andrew's Society.
En 1830, un différend fondamental éclate entre les révérends Henry Esson et Edward Black, les 2 ministres qui se partagent la direction de la paroisse presbytérienne de St. Gabriel. Black prétend que l'autorité de la paroisse a précédence sur l'autorité de l'Église d'Écosse alors que Esson prétend le contraire. Les adeptes du premier sont appelés Independentists.
En mars 1832, le conflit qui avait éclaté dans la paroisse St. Gabriel se termine lorsque la Cour ordonne aux disciples de Black de sortir de l'église qu'ils occupaient depuis mars 1831 et de la laisser aux disciples d'Esson.
En 1836, on le retrouve comme membre du conseil d'administration de l'École normale de Montréal chargée de former des enseignants.
Esson fit tout ce qu'il fallait pour que la Royal institution for the advancement of learning (McGill College) ne soit pas exclusivement sous la férule de l'Église d'Angleterre, et il obtint la reconnaissance des droits de l'Église d'Écosse de diriger des écoles dans le Bas-Canada
Les Independentists forment alors la paroisse presbytérienne St. Paul dont l'un des membres fondateurs est John Redpath.
En 1833,l'église presbytérienne St. Paul est inaugurée sur la rue Saint-Maurice à Montréal.
En 1844, Esson participe à la fondation de la Montreal High School, puis déménage à Toronto où il enseigne l'histoire, la littérature et la philosophie dans L'institution qui deviendra, plus tard, le Knox College de l'University of Toronto.
Décès en 1853. Inhumé dans le Mount-Royal Cemetery de Montréal.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)