Fasoli (Laurent)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Meurtrier (tueur à gage) né en 1943. Condamné à 3 ans de prison pour vol à main armée le 16 juin 2001, il avoue le 4 octobre 2001 avoir tué 5 personnes : son compagnon de crime, André Trudel, 28 ans, le 3 février 1973, de 2 balles à la tête tirées dans un taxi à Montréal, Laurent Fasoli, 42 ans, et Patrice Saint-Louis, 45 ans, le 1 juin 1973 en face de l'Hôtel du Cap à Laval, Réal Boisvert, le 30 juillet 1973 en face d'un bar de la rue Notre-Dame Est à Montréal, Bruno Mrozinski, 50 ans, en mettant le feu à la résidence de ce dernier le 8 décembre 2000. En 1962, alors qu'il n'avait que 14 ans, il avait été condamné à 2 ans de pénitencier pour vol d'auto, et c'est là qu'il aurait été agressé sexuellement par André Trudel qui y purgeait également une peine de prison ; c'est pour se venger qu'il aurait tué Trudel le 3 février 1973.

C'est sur commande du milieu pour des dettes de drogue qu'il a tué Laurent Fasoli et Patrice Saint-Louis le 1er juin 1973. C'est parce qu'il n'avait pas partagé une somme volée de 300 $ avec ses compagnons de crime que Réal Boisvert mourait le 30 juillet 1973. Bruno Mrozinski est mort le 8 décembre 2000 parce qu'il aurait ridiculisé Verreault et l'aurait accusé de l'avoir volé. Pour en finir avec les confessions, il avoue avoir mis le feu le 10 octobre 2000 au 5057, rue Berri, le 5 novembre 2000 au 4312, rue Berri, le 8 décembre 2000 au 5470, boulevard Saint-Laurent et le 26 décembre 2000 encore au 5470, boulevard Saint-Laurent. Le 14 décembre 2001, il est condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération avant 25 ans pour chacun des 5 meurtres dont il s'était reconnu coupable le 4 octobre précédent.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)