Forestville (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 241,73 km2.
  • Gentilé - Forestvillois, oise.


  • Éphémérides -


1845 Mise en exploitation au lieu-dit Sault-au-Cochon d'un moulin à scie par Edward Selvin venu des Éboulements.
1849 Acquisition du moulin à scie par William Price.
1857 Le moulin à scie cesse ses opérations.
1872 Remise en exploitation du moulin à scie.
1890 Incendie d'une grande partie du village et de la scierie.
1937 Mise en exploitation de la forêt par l'Anglo Pulp Company.
Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Forrest-Ville.
1944 Constitution de la municipalité de Forestville sur le site du lieu-dit Sault-au-Cochon.
1945 Érection canonique de la paroisse.
1948 Ouverture des registres de la paroisse Saint-Luc.
1950 Constitution de la municipalité de Saint-Luc-de-Laval.
1953 Création de l'aglomération de Labrieville coincidente avec le harnachement de la rivière Betsiamites par Hydro-Québec. Construction d'un quai d'accès au bord du fleuve.
1957 (16 février) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Luc de Forestville.
1960 (11 juin) Fondation de la Caisse populaire de Labrieville.
1973 (3 février) Fusion des caisses populaires de Labrieville et de Saint-Luc-de-Forestville sous le nom de cette dernière.
1980(5 janvier) Regroupement des municipalités de Saint-Luc-de-Laval et de Forestville sous le nom de cette dernière.
1990 La population de Forestville est de 3 955 habitants.
1997 Inauguration du nouveau traversier Rimouski-Forestville (CSM Evolution, un catamaran de 50 m pouvant transporter 150 passagers et 30 automobiles).
2000 La population de Forestville est de 3 870 habitants.
2006 (15 août) La compagnie Kruger annonce la suspension des activités de sa scierie.
2007 (30 mars) La compagnie Kruger annonce qu'elle cessera pour une durée indéterminée les activités de sa scierie le 29 juin suivant.
2010 La population de Forestville est de 3 319 habitants.

Fofrestvillois cités dans La Mémoire du Québec -

Gabriel-Yvan Gagnon.

  • Centres d'intérêt -



Musée de la petite Anglicane ; logé dans l'ancienne église anglicane ; raconte l'histoire du garde-feu et expose les outils et objets utilisés pour combattre les incendies de forêt.

  • Services -


Aéroport fédéral.
Pourvoiries de chasse (orignal, ours, gelinotte huppée et lièvre) et pêche (truite rouge et touladi).
Traversier Forestville/Rimouski.

  • Toponymie -


Originellement appelée Sault-aux-Cochons ; Cochon est le nom qu'on donnait anciennement aux marsouins qui abondaient dans les parrages.
Forestville rappelle le souvenir de Grant William Forrest, gérant de la compagnie Price Brothers, propriétaire de vastes terres le long de la rivière du Sault-aux-Cauchons.

  • Repères géographiques -


Sur la rive gauche du Saint-Laurent.
À environ 80 km au sud-ouest de Baie-Comeau, à l'embouchure de la rivière du Sault aux Cochons.
Diocèse de Baie-Comeau.
Municipalité régionale de comté de La Haute-Côte-Nord.
Région touristique de Manicouagan (Côte-Nord).

  • Accès : Route 138 x Route 385.

Carte 16.

Carte 16 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)