Francoeur (Lucien)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de lettres (poète et chansonnier) né en 1948 à Montréal.

Études à l'école secondaire de Repentigny, au John McDonough High School de New Orleans, États-Unis, au Cégep Maisonneuve de Montréal et à l'Université du Québec à Trois-Rivières-UQTR.
Il a été un grand ami entre autres, de Claude Péloquin.

  • Publications - Liste partielle


Minibrixes réactés (poésie, Hexagone, 1972), 5-10-15 (poésie, 1972)
Snack Bar (poésie, Les Herbes rouges, 1973)
Les Grands spectacles : été 70 et 71 : a power-house book designed to keep any party swinging (poésie, Éditions de L'Aurore, 1974)
Le Calepin d'un menteur (prose, Éditions Cul-Q, 1976)
Les Néons las (poésie, L'Hexagone, 1977)
À propos de l'été du serpent (poésie, Paris, Le Castor astral, 1980)
Des Images pour une gitane (poésie, Éditions d'Orphée, 1981)
Les rockeurs sanctifiés (poésie, Éditions de l'Hexagone, 1983)
Exit pour nomades (poésie, 1985)
Si Rimbaud pouvait me lire... (poésie, 1987)
Voyage en Arctique (1987)
Chants de l'Amérique inavouable (chansons, VLB Éditeur, 2002)
Entre cuir et peau (poésie, L'Hexagone, 2005)


  • Discographie - Liste partielle


Francoeur : Aut'chose (1977)
Le Retour de Johnny Frisson (1980)
Jour et nuit (1983)
Dernière vision (1985)
Les Gitans reviennent toujours (1987)

  • Distinctions -


Prix Émile-Nelligan (1983) pour Les rockeurs sanctifiés .
Grand prix de poésie du Journal de Montréal-JdeM (1985)

  • Crédits :


Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)
Lucien Francoeur. Le rockeur sanctifié (Charles Messier, VLB Éditeur, 2013)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)