Frelighsburg (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 123,27 km2.
  • Gentilé - Frelighsbourgeois, oise.


  • Éphémérides -


1748 Concession de la seigneurie de Saint-Armand (126) à René-Nicolas Levasseur.
1790 Arrivée d'un colon nommé Gibson venu des États-Unis ; il construit une maison en bois rond ; un autre colon venu des États-Unis nommé Owens construit un moulin.
1801 Arrivée d'Abram Freligh, médecin d'origine allemande ou hollandaise venu d'Albany (New York), qui achète le moulin à eau.
1836 Fondation de la mission Saint-François-d'Assise.
1839 Construction d'un nouveau moulin à eau par Richard Van Vliet Freligh.
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de Frelighsburg.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de Frelighsburg.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de Saint-Armand-Ouest.
1867 (1 janvier) Constitution de la municipalité du village de Frelighsburg par détachement de celle de Saint-Armand-Ouest.
1870 La population de Frelighsburg est de 300 habitants.
1880-1884 Construction de l'église anglicane Bishop Stewart Memorial of the Holy Trinity et aménagement de son cimetière.
1885 Inauguration de l'église catholique Saint-François-d'Assise.
1886 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse.
1894 (26 février) Érection canonique de la paroisse Saint-François-d'Assise ; son territoire couvre une partie des cantons de Dunham et Stanbridge et de la seigneurie de Saint-Armand (126).
1903 Arrivée des Soeurs de la Présentation-de-Marie p.m.*.
1923 La population de la paroisse de 1 523 âmes dont 820 protestants.
1960 (1 octobre) Inauguration d'un monument à Joseph-Adélard Godbout.
1967 La municipalité de Saint-Armand-Ouest adopte le nom de Frelighsburg.
1985 (28 septembre Regroupement des municipalités de la paroisse et du village de Frelighsburg.
1987 La population de Frelighsburg est de 1 035 habitants.
1994 La population de Frelighsburg est de 1 114 habitants.
2000 La population de Frelighsburg est de 1 063 habitants.
2010 La population de Frelighsburg est de 1 028 habitants.
2014 (août) La Voix de l'Est rapporte que l'écrevisse à taches rouges a envahi le lac Brome et met en danger la survie des autres écrevisses et les ressources alimentaires de plusieurs poissons ; le ministère de l'Environnement du Québec considère ces écrevisses comme une espèce envahissante préoccupante ; elle peut être une menace pour la survie des poissons ; l'écrevisse à taches rouges origine du bassin de la rivière Ohio aux États-Unis et a été signalée au début de 2000 dans la rivière des Outaouais ; elle a été récemment capturée dans la rivière aux Brochets, entre la frontière états-Unienne et Frelighsburg et à Stanbridge-Est.

Frelighsbourgeois cités dans La Mémoire du Québec -

Elijah Edmund Spencer. Hannibal Hodges Whitney.

  • Attraits :


Couvent (1914).
Église anglicane Bishop Stewart Memorial of Holy Trinity (1880-1884) ; plans de William Tutin Thomas ; cimetière adjacent ; nef à un vaisseau ; orgue Warren installé dans l'église de 1867 ; vitraux dont certains sont de N. Z. Lyon and Co de Toronto.
Église (1885) et presbytère (1887) Saint-François-d'Assise.
Grammar School (1856).
Hôtel de ville (1856).
Le Bâtiment de l'ancien magasin Landsberg (1879) converti en 13 logements à prix abordables.
Mont Pinacle ; entre Abercorn et Frelighsburg ; la faune comprend 70 espèces d'oiseaux.
Moulin à eau Richard-Freligh (1839) ; aménagé sur la rivière au Brochet ; devenu une résidence privée ; 12, route 237 Nord ; acheté en 1920 par Joseph Gagnon de Trois-Pistoles qui opère le moulin jusqu'en 1964 alors qu'il le convertit en entrepôt à la suite de la rupture de la digue lors de fortes crues printanières ; classé monument historique en 1973.

  • Économie -


Pomoculture.

  • Toponymie -


Dunham rappelle un village d'Angleterre.
Freligsburg rappelle le souvenir d'Abram Freligh, médecin d'ascendance allemande ou hollandaise venu du Dutchess County, New York, États-Unis, qui achète le moulin à eau (1801).
Originellement appelée Saint-Armand-Est parce que son territoire couvrait la partie est de la seigneurie de Saint-Armand.
Longtemps surnommée Slab City à cause des amoncellements de rognures de bois (slabs) ou qu'on y voyait ; slab est un mot anglais désignant les résidus des coupes faites dans un billot pour lui donner la forme équarrie ; les Français disent «dosses» pour décrire ces résidus dont la face bombée est recouverte d'écorse, les Québécois traduisaient l'anglais «slab» par «slappe» ou «slabbe».
Stanbridge rappelle une ville d'Angleterre ; Stan, un vieux mot anglais, signifie «pierre» et bridge, un mot anglais, signifie «pont», d'où «pont de pierres».

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
À environ 85 km au sud-ouest de Sherbrooke, à l'est de la baie Missisquoi.
Sur la rivière au Brochet, sur la frontière du Vermont (États-Unis).
Diocèse de Saint-Hyacinthe.
Municipalité régionale de comté de Brome-Missisquoi.
Région touristique des Cantons-de-l'Est.

  • Accès : Route 213 x Route 237.

Carte 8.

Carte 8 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)