Frontenac (Louis de Buade et de Palluau, comte de)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Militaire né en 1622 (22 mai) à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines, France).

Maître de camp au Régiment de Normandie (1643) ; blessé au bras droit lors du siège d'Orbitello.
Gouverneur de la Nouvelle-France (1672-1682 et 1689-1698).
Au moment de sa nomination comme gouverneur général il devait 350 000 #.
En raison d'un désaccord avec l'intendant Jacques Duchesneau de La Doussinière et d'Ambault, lui et ce dernier sont rappelés à Paris en 1682.
Lorsqu'il revient, en 1689, il a mission de s'emparer de New York, ce qu'il omet de faire.
En 1690, l'histoire veur qu'il aurait répondu «Allez dire à votre maître que je lui répondrai par la bouche de mes canons», à un envoyé qui lui demande la reddition au nom de William Phips qui assiège Québec.
Décès en 1698 (28 novembre) à Québec, il est inhumé dans l'église des récollets à Québec.

  • Distinctions -


Chevalier de Saint-Louis (1697).
Le nom de la circonscription électorale de Frontenac située dans la région de la Chaudière-Appalaches honore sa mémoire comme celui de la municipalité de Frontenac, celui du Parc de récréation de Frontenac dans la région de la Chaudière-Appalaches et celui du canton de Buade (non proclamé) et situé près de la réserve faunique de Ashuapmushuan dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)