Frulla (Liza)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Gestionnaire née en 1949 à Montréal.

Études au Collège Basile-Moreau de Saint-Laurent (Montréal) et à l'Université de Montréal-UdeM (licence en pédagogie, 1969).
Employée aux affaires publiques du Comité organisateur des Jeux olympiques-COJO de Montréal (1974-1976).
Reporter sportif dans des stations de radio (1976-1982).
Directrice des marques et des communications de la Brasserie Labatt (1982-1987).
Directrice de la station de radio CKAC à Montréal (1988-1989).
Députée du Parti libéral du Québec-PLQ de Marguerite-Bourgeoys à l'Assemblée nationale du Québec-ANQ (1989-1998).
Ministre des Communications (1989-1990) et ministre des Affaires culturelles (1990-1993) dans le cabinet de Robert Bourassa.
Ministre de la Culture et des Communications dans le cabinet de Daniel Johnson fils (1994).
Démissionne de son poste de députée en 1998.
Animatrice de l'émission Liza à la télévision de CBC/Radio-Canada (1998-2002).
Députée du Parti libéral du Canada-PLC de Verdun-Saint-Henri-Saint-Paul-Pointe-Saint-Charles (2002-2004), puis de Jeanne-Le-Ber (2004-2006) à la Chambre des communes-Cdesc.
Ministre du Développement social du Canada (12 décembre 2003-20 juin 2004), ministre du Patrimoine canadien et ministre responsable de la Condition féminine (20 juillet 2004-Janvier 2006) dans le cabinet de Paul Martin.
Panelliste à l'émission intitulée Le Club des ex de Radio-Canada, Michel Cormier, directeur général de l'information de la société Radio-Canada lui demande et obtient sa démission le 15 mars 2013 ; à la suite de révélations à la Commission Charbonneau que la firme de communication et de relations publiques Morrow Inc. appartenant à André Morrow, le mari de Madame Frulla, aurait été mêlée à une affaire de contribution illégale au Parti Union Montréal du maire Gérald Tremblay ; trois semaines plus tôt, le chef du Parti Projet Montréal, Richard Bergeron avait attaqué Morrow Inc. et, Madame Frulla décida d'utiliser la tribune du Club des Ex pour répondre aux accusations de Bergeron à l'endroit de son mari ; elle avait continué de réagir au cours de l'émission malgré les tentatives répétées de l'animateur Simon Durivage pour la dissuader de commenter une affaire personnelle.
Directrice générale de l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec (2015-).

Députée du Parti libéral du Québec-PLQ démissionnaire (1998).

  • Distinctions :


Officier de l'Ordre national du Québec-OONQ (2016)


  • Publications - Liste partielle


Amitié interdite (en collaboration avec Louise Beaudoin, Les Éditions Voix parallèles, 2007).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)