Gélineau (Étienne)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de métier (saugier et charpentier) né vers 1625 dans la paroisse Sainte-Eutrope de Saintes (Charente-Maritime, Saintonge, France).

Arrive en Nouvelle-France en 1658 avec son fils Jean.
S'établit dans la seigneurie de Neuville (43).
Père de la lignée Gélineau/Robert d'Amérique.
Épouse (premières noces) Huguette Robert à Saintes en 1645 ; de cette union est issu Jean Gélinas (marié à Françoise de Charmenil).
Père de la lignée Gélineau/Beauregard d'Amérique.
Épouse (secondes noces) Marie Beauregard à Québec en 1682 ; de cette union est issu Jean-Baptiste Gélinas.
Ancêtre de Justin Gélinas.
En 1729, il avait 56 descendants.


  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)