Gatineau, Gastineau (Nicolas ; dit Duplessis)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Militaire, homme d'affaires (commerçant de fourrures) et juge né vers 1627 dans la paroisse Saint-Eustache de Paris (France).

S'établit à Trois-Rivières.
Père de la lignée Gatineau/Crevier d'Amérique.
Épouse Marie Crevier à Trois-Rivières en 1663 ; de cette union sont issus Nicolas Gatineau (marié à Jeanne Testard), Jeanne-Renée dite Marguerite (mariée à Jean Amont), Jean-Baptiste Gatineau (mariée à Charlotte Boulanger), Madeleine Gatineau (mariée à Jacques Douaire) et Louis Gatineau (mariée Jeanne LeMoyne).
Beau-frère de Michel Gamelin. Gendre d'Augustin Crevier.
Décès en 1689 à l'Hôtel-Dieu de Québec.
En 1729, il avait 20 descendants.

  • Distinctions -


Le nom de la rivière Gatineau honore sa mémoire (ou peut-être celle de ses fils Louis et Jean-Baptiste qui établirent un poste de traite sur la pointe formée par le confluent de la rivière des Outaouais et de la rivière Gatineau), ainsi que les noms de la municipalité de Gatineau et de la circonscription électorale de Gatineau dans la région de l' Outaouais.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)