Godé (Nicolas)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de métier (maître charpentier et menuisier) né vers 1593 dans la paroisse Saint-Martin d'Igé (Orne, Perche, France).

Arrive en Nouvelle-France en 1641, puis accompagne Paul Chomedey de Maisonneuve à Ville-Marie (Montréal) en 1642.
L'un des premiers concessionnaires de l'île de Montréal.
Père de la lignée Godé/Gadois d'Amérique.
Épouse Françoise Gadois dans la paroisse Saint-Martin d'Igé, France, avant 1621 ; de cette union sont issus François Godé (marié à Françoise Bugon), Nicolas Godé (marié à Marguerite Picard), Françoise Godé (mariée au pionnier de Montréal, Jean Desroches) et Mathurine Godé (mariée en premières noces au notaire Jean de Saint-Père, puis, en secondes noces, à Jacques Lemoyne).
Beau-frère de Pierre Gadois.
Tué par les Iroquois le 25 octobre 1657 à Ville-Marie (Montréal) en même temps que son gendre, Jean de Saint-Père et d'un domestique, Jacques Nail.
En 1729, il avait 292 descendants.

  • Distinctions -


Le nom de la rue Saint-Nicolas de Montréal honore sa mémoire.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)
Pour le Christ et le Roi. La vie au temps des premiers Montréalais (Fondation Lionel-Groulx, sous la direction d'Yves Landry, Libre Expression, Art Global, 1992)
Montréal La folle entreprise (Robert Prévost (histoire, éditions Stankè, 1991)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)