Gouin (Mathurin)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de métier (tonnelier) né vers 1638 à Angliers, près de Loudun (Vienne, Poitou, France).

Arrive en Nouvelle-France en 1657 ou vers 1660.
S'établit dans la seigneuries de Batiscan.
Père de la lignée Gouin/Vien d'Amérique.
Épouse Marie-Madeleine Vien à Trois-Rivières en 1663 ; de cette union sont issus Joseph Gouin (marié à Marguerite Roy), Pierre Gouin (marié à Marie-Anne Quatresous), Louis-Mathurin Gouin (marié à Marie-Jeanne Marchand) et Marie-Anne Gouin (mariée à François-Marie Trottier).
Étienne Pézard de la Touche lui concède une terre de sa seigneurie de Champlain (30).
En 1669, il achète une concession de 2 arpents de front sur 40 de profondeur dans la seigneurie de Batiscan (31) ; agrandit sa propriété en achetant une terre de même dimension et adjaçante à la sienne.
Achète une autre terre dans la seigneurie de Sainte-Anne-de-la-Pérade (33), seigneurie voisine de celle de Batiscan.
Ancêtre de Lomer Gouin.
Décès entre 1705 et 1720.
En 1729, il avait 31 descendants.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)