Guerre des gangs - Éphémérides - 1998. (organisation criminelle)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Éphémérides :


1998
La Gendarmerie royale du Canada arrête Alfonso Caruana à Toronto ; les autorités italiennes soupçonnent Caruana de diriger un réseau international de transport de drogue et de blanchiment d'argent ; durant l'enquête, les policiers du Texas saisissent 200 kg de cocaïne. Oreste Pagano, l'un des hommes forts de la camora de Naples, devient délateur et révèle qu'il a organisé l'envoi de 5 chargements de cocaïne totalisant 1 784 kg dont 2 chargements ont atteint leur destination à Montréal.

La guerre entre le gang des Hells-Angels et le gang des Rock-Machine fait 27 morts au Québec (13 membres des Hells-Angels, 9 membres des Rock-Machine, dont 5 sur le territoire de la Communauté urbaine de Montréal-CUM ; 9 motards sont portés disparus.
En 1998, Fondation des Syndicate, un sous-groupe des Rockers de Montréal ; le gang est pris en charge par Gregory Wooley qui sera remplacé en 2000 par l'Haïtien Dany Cadet Sprince reçu immigrant canadien le 5 mai 1978.
Le 12 janvier 1998, Donald Germain est assassiné à Sherbrooke ; le 15 avril 2009, l'Opération SharQc permet l'arrestation de 112 membres en règle des Hells-Angels et une quarantaine de leurs relations et la police croit que le meurtre de Germain sera élucidé lors des procès qui s'ensuivront.
Le 10 février 1998, Alain Bouchard est assassiné alors qu'il dîne dans un restaurant de Québec ; le 26 mars 2009, Gérald Gallant admet avoir tué Bouchard.
Le 20 février 1998, Denis Belleau, 40 ans, l'un des leaders des Rock-Machine, est assassiné dans le restaurant La Roulotte de Québec.
Le 27 février 1998, Le cadavre de André «Toots» Tousignant, un hangaround du chapitre des Nomads des Hells-Angels est découvert à Bromont ; abattu de plusieurs balles et les doigts sectionnés, son corps aspergé d'essence est brûlé ; la Sûreté du Québec croit qu'il a été liquidé par sa propre bande parce qu'il était recherché en rapport avec l'assassinat du gardien de prison, Pierre Rondeau.
Le 2 avril 1998, Roland Ruel, une relation des Hells-Angels, est assassiné à Québec ; le 26 mars 2009, Gérald Gallant admet avoir tué Ruel.
Le 11 avril 1998, Aimé «Ace» Simard, un membre de la section des Rockers affilié aux Hells-Angels est arrêté ; il deviendra délateur et dénoncera son amant et associé, Daniel «Danny Boy» Kane.
Le 1er mai 1998, Robert Dubuc, 37 ans, chef de la section des Jokers des Hells-Angels à Saint-Luc (Saint-Jean-sur-Richelieu), et Pascal Gravel, 32 ans, une relation de la section des Jokers, sont assassinés et leurs corps criblés de balles de mitraillette dont découverts dans un entrepôt situé au 210, rue Saint-François-Xavier, à Delson ; un véhicule volé dans lequel se trouvent 2 armes correspondant à celles utilisées pour abattre Dubuc et Gravel est trouvé incendié. Arrestation de Daniel «Danny» Kane, dénoncé par son amant et associé, Aimé «Ace» Simard ; accusé du meurtre de Robert McFarlane en Nouvelle-Écosse, son copain témoigne contre lui, mais il bénéficie d'un arrêt des procédures, des policiers de la GRC ayant menti lors de leur témoignage.
Le 23 mai 1998, Le cadavre de Donald Magnusen est découvert flottant sur le Saint-Laurent.
En Juin 1998, Célébration du cinquantième anniversaire de fondation des Hells-Angels qui comptent 1 600 membres de 125 bandes répartis dans 22 pays.
Le 16 juin 1998, Richard Drouin est assassiné à Québec ; le 26 mars 2009, Gérald Gallant admet avoir tué Drouin.
Le 30 juillet 1998, Yvon «Mon-Mon» Roy, 57 ans, un membre de l'Alliance contre les Hells-Angels, est assassiné alors qu'il tond le gazon à l'extérieur de sa résidence de Repentigny ; il était considéré comme un bailleur de fonds des Rock-Machine ; le 15 avril 2009, l'Opération SharQc permet l'arrestation de 112 membres en règle des Hells-Angels et une quarantaine de leurs relations et la police croit que le meurtre de Roy sera élucidé lors des procès qui s'ensuivront.
Le 30 juillet 1998, Richard «Bam-Bam» Lagacé, membre fondateur de la section des Rock Riders des Rock-Machine de Saint-Lin, est assassiné devant la porte d'un gymnase de Laurentides .
Le 10 août 1998, Maurice Ouellet, un machiniste de Saint-Lin, est assassiné par des tueurs reliés au chapitre de Saint-Luc des Rock-Machine. Peter Paradis, un membre des Rock-Machine, est atteint de 4 projectiles au coin d'une rue de Verdun ; il survit à ses blessures.
Le 24 août 1998, Paolo Cotroni, le fils de Frank Cotroni, est assassiné à Rementigny ; le 26 mars 2009, Gérald Gallant admet avoir tué Cotroni.
Le 8 septembre 1998, Pierre Simard est assassiné à Québec ; le 26 mars 2009, Gérald Gallant admet avoir tué Simard.
Le 8 septembre 1998, Johnny Plescio, 34 ans, membre fondateur des Rock-Machine en 1989, est assassiné par 11 projectiles d'un pistolet mitrailleur de marque Cobray .45 tirés de l'extérieur par une fenêtre arrière de sa résidence Laval ; on retrouve une automobile incendiée qui contenait des armes à quelques kilomètres plus loin ; Johnny Plescio était le frère de Tony Plescio qui sera assassiné le 1 octobre 1999 ; le 15 avril 2009, l'Opération SharQc permet l'arrestation de 112 membres en règle des Hells-Angels et une quarantaine de leurs relations et la police croit que le meurtre de Plescio sera élucidé lors des procès qui s'ensuivront. .
Le 24 septembre 1998, Jean Rosa, un trafiquant de drogues membre de la section des Dark Circles des Rock-Machine est assassiné de 7 balles à la porte de son domicile du quartier Fabreville à Laval ; le 15 avril 2009, l'Opération SharQc permet l'arrestation de 112 membres en règle des Hells-Angels et une quarantaine de leurs relations et la police croit que le meurtre de Rosa sera élucidé lors des procès qui s'ensuivront.
En Octobre 1998, Richard Poirier, 36 ans, un trafiquant de drogues et producteur de marijuana, est porté disparu ; le 19 mars 1999, le cadavre d'un homme est découvert le long de la route 143, près de Bromptonville ; le 2 septembre 1999, des ossements sont trouvés à Saint-Louis, près de Saint-Jude ; en 2004, le cadavre trouvé à Bromptonville en mars 1999, est identifié par son ADN comme étant celui de Than Chi An, 36 ans, un commerçant et usurier de Montréal, qui avait été vu pour la dernière fois à Sorel-Tracy le 20 mai 1996 ; le 17 juin 2004, François Ménard est appréhendé et accusé de meurtre prémédité relativement au décès de Than Chi An ; Ménard l'aurait tué à cause d'une dette de jeu ; le 16 juin 2004, les ossements trouvés à Saint-Louis sont identifiés comme étant ceux de Richard Poirier ; René «Cookie» Barnabé, 38 ans, et Paul-Noël Arsenault, 46 ans, sont accusés de meurtre prémédité relativement au décès de Poirier ; en septembre 2004, François Ménard, 46 ans, l'ancien médecin déjà accusé du meurtre de Than Chi An, est également accusé de meurtre prémédité relativement au décès de Poirier ; René «Cookie» Barnabé avoue sa culpabilité à l'accusation d'homicide involontaire relativement au décès de Poirier et est condamné à 15 ans de prison ; Paul-Noël Arsenault est condamné à 17 ans de prison ; le 15 avril 2005, après 4 jours de délibération le jury déclare François Ménard coupable du meurtre non prémédité de Than Chi An et il est condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 12 ans de sa peine derrière les barreaux ; le 12 juin 2006, François Ménard reconnaît sa culpabilité à une accusation réduite d'homicide involontaire et est condamné à 17 ans de prison pour le décès de Richard Poirier.
En Octobre 1998, Arrestation de Michel «Sky» Langlois, l'un des fondateurs du chapitre de Montréal des Hells-Angels, qui est accusé de complot pour importation de 178 kg de cocaïne du Guatemala ; il est arrêté en même temps que Raymond Demers, 39 ans, Richard Savard, 44 ans, Patrick Gagné, 27 ans, Natasha Bouthillier, 28 ans, Réjean Chevrier, 35 ans, Christian Sinotte, 41 ans, et France Robin, 27 ans ; Raymond Demers et Richard Savard plaideront coupables et seront condamnés respectivement à 9 ans et 7 ans de prison.
Le 21 octobre 1998, Stéphane Allard, un trafiquant de drogues indépendant, est assassiné à Saint-Casimir-de-Portneuf.
Le 22 octobre 1998, Pierre Bastien, 41 ans, membre des Rock-Machine est assassiné à sa résidence du quartier Vimont à Laval.
Le 29 octobre 1998, Richard Naud, un trafiquant indépendant est assassiné à Chibougamau ; le meurtre est attribué auxHells-Angels par la Sûreté du Québec ; l'arme utilisée est une mitraillette de type Cobray munie d'un silencieux.
Le 6 novembre 1998, Régis Otis, un revendeur de drogue indépendant de Jonquière, est assasiné; le meurtre est attribué aux Hells-Angels par la Sûreté du Québec ; l'arme utilisée est une mitraillette de type Cobray munie d'un silencieux.
Le 10 novembre 1998, Stéphane «Ti-Cul» Morgan, 31 ans, et son chauffeur, Daniel Boulet, tous deux membres des Rock-Machine, sont assassinés par projectiles d'arme à feu dans l'automobile dans laquelle ils se trouvent sur la rue J.-J.-Gagnier, dans le quartier Saint-Michel de Montréal ; le 15 avril 2009, l'Opération SharQc permet l'arrestation de 112 membres en règle des Hells-Angels et une quarantaine de leurs relations et la police croit que les meurtres de Morgan et Boulet seront élucidés lors des procès qui s'ensuivront.
Le 24 novembre 1998, Éric Guay, François Gagnon, Daniel Bédard et Robert Malloy, des membres du chapitre de Québec des Rock-Machine, et Yves Laperrière, une relation des Rock-Machine sont l'objet de mandats d'arrestation.
Le 21 décembre 1998, Lawrence-Louis Bellas, une relation des Hells-Angels est assassiné dans un restaurant de l'est de Montréal.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)