Guerre des gangs - Éphémérides - 2007. (organisation criminelle)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)

2007
Au cours de 2007, 93 meurtres ont été commis au Québec dont 14 étaient reliés aux activités des gangs de rue.

Quatorze des 41 homicides et 54 des 99 tentatives de meurtre commis au cours de l'année 2007 sur l'île de Montréal étaient reliés aux activités des gangs de rue.
La police a appréhendé 1 332 personnes reliées aux gangs de rue et confisqué 170 de leurs armes de poing.
La police a répertorié 20 gangs de rue sur l'île de Montréal regroupant entre 350 et 500 membres impliqués dans le trafic de drogues, la prostitution et la fraude.
De janvier à juin, 10 des 16 homicides perpétrés sur l'île de Montréal étaient reliés aux activités des gangs de rue ; 764 personnes dont 128 garçons et filles mineures ont été arrêtés en relation avec leur participation aux activités de gangs de rue et 47 armes à feu ont été saisies (principalement des armes de poing).

En janvier 2007, Sam Faluso, un trafiquant de drogues qui contrôle vraisemblablement plusieurs cafés italiens, est assassiné.

Le 6 janvier 2007, vers 19 h 30, Jonathan Alogbo, 22 ans, d'origine africaine, est abattu d'une balle dans le dos lors d'une bagarre avec 3 hommes à l'angle de la rue Victoria et de la 1ère Avenue dans l'arrondissement de Lachine de Montréal ; la balle a été tirée à près de 200 m de la victime qui tentait d'échapper à ses agresseurs ; il décède à l'hôpital quelques heures plus tard ; Alogbo était en liberté sous cautions en attendant son procès pour trafic de drogues ; la police croit à un règlement de compte ; Alogbo frayait avec des gangs de rue.

Le 25 janvier 2007, vers 23 h 15, Tyler Jacobs, 16 ans, est abattu par balles dans une ruelle située entre les avenues Old Orchard et Girouard, dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce à Montréal ; Jacobs frayait avec des gangs de rue ; le 7 octobre 2007, un jeune homme de 17 ans, ami de Jacobs, est blessé par balles dans le quartier de La Petite-Bourgogne.

Le 28 janvier 2007, vers 22 h 30, Jackensen Raymond, 27 ans, est tué à coups de couteau dans son appartement du 5679 de la rue de Bordeaux dans le quartier Rosemont-Petite-Patrie de Montréal ; en 2000, il avait été condamné à 2 ans de prison pour assaut sur un policier, possession d'armes prohibées et vol à main armée ; en 2004, il avait été reconnu coupable de trafic de cocaïne, la police envisage trois hypothèses relativement à ce décès : transaction de drogues qui a mal tourné, règlement de compte ou triangle amoureux ; Raymond frayait avec le gang des Crazy Juveniles de Rosement associé au Crack Down Posse ou les Bleus.

Le 7 février 2007, Windzor Guerrier, 22 ans, est poignardé à mort dans l'appartement qu'il occupait avec deux amis au 12 308 boulevard Armand-Bombardier près du boulevard Perras dans le quartier Rivière-des-Prairies de Montréal ; Guerrier, qui était recherché par la police pour ne pas avoir fini de purger une sentence de 16 mois de prison pour 6 entrées par effraction, et ses deux colocataires, étaient associés à un gang de rue ; un homme de 25 ans, résident du même quartier, mais faisant partie d'un autre gang de rue, est accusé de meurtre relativement à ce décès ; la police croit à une transaction de drogues qui a mal tourné.

Le 8 février 2007, vers 17 h, John Parizeault, 24 ans, connu de la police, est poignardé à mort par un homme dans la vingtaine avec qui il était assis dans une automobile stationnée sur la Place Sterling, près de la rue Vézina dans l'arrondissement de LaSalle de Montréal ; la victime, sortie de l'automobile en titubant, s'écrase à quelques mètres plus loin alors que les assaillants se sauvent en courant en direction de l'ouest sur la rue Vézina. John Parizeault, qui était en attente de procès pour entrées par effraction, assault et participation à un gang de rue, était le demi-frère de Steve Parizeault avec qui il était lorsque ce dernier a été assassiné le 17 janvier 2004.

Le 12 février 2007, vers 16 h 25, Luis Arturo Castro Espinosa, 38 ans, est abattu de trois balles à la tête alors qu'il déambulait avec un ami sur l'avenue Paris près de la rue Martial dans l'arrondissement Montréal-Nord de Montréal ; une fourgonnette de couleur sombre s'approche de la victime, la vitre se baisse, les coups partent, Espinosa s'écroule et la voiture s'éloigne en trombe ; la police croit à un règlement de compte relativement au trafic de drogues ; Espinosa avait un casier judiciaire pour vol, assault et menaces ; le 15 février, la police arrête Alejandro Isaia Escamilla Araujo et l'accuse de meurtre prémédité relativement au décès d'Espinosa ; Araujo était en liberté sous caution en attendant son procès pour trafic de cocaïne.

Le 16 février 2007, le cadavre d'un homme de 32 ans est trouvé dans une automobile Honda Accord stationnée sur le boulevard Maisonneuve près de l'avenue Madison dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce à Montréal ; la victime avait un casier judiciaire.

Le 18 février 2007, Gabriel Dominique, un récidiviste âgé de 25 ans, est abattu par projectiles d'arme à feu à la tête à l'extérieur du marché aux puces 5 Étoiles situé au 6245, boulevard Métropolitain de l'arrondissement Saint-Léonard à Montréal ; Marco Mompoint, 19 ans, Whoody Aristilde, 19 ans, et un adolescent de 17 ans sont accusés de meurtre prémédité relativement à ce décès et de possession d'armes prohibées ; la victime était membre d'un gang de rue.

Le 25 février 2007, vers 20 h, 5 personnes cagoulées font irruption dans un appartement du 8150 de l'avenue Papineau, près de la rue Jarry à Montréal et abattent Sébastien Desroches, 24 ans, puis déguerpissent ; la victime était connue de la police comme revendeur de drogues ; ce meurtre serait lié aux activités de gangs de rue.

Le 25 février 2007, vers 12 h 50, Anthony Vasquez, 26 ans, qui circulait en automobile accompagné d'un autre homme sur l'avenue Riverview, près de la rue Jeannette dans l'arrondissement de LaSalle à Montréal, descend de son automobile et rencontre Ahmed Najar, 19 ans, sur le trottoir ; après une vive discussion Najar sort une arme à feu et tire à bout portant dans la poitrine de Vasquez ; ce dernier revient en titubant à son automobile qui après avoir avancé quelques mètres, s'arrête au moment où Vasquez s'affaisse ; la victime était connue de la police et le meurtre serait relié aux activités de gangs de rue.

Le 7 mars 2007, Alain Dubois obtient une libération conditionnelle de jour ; il est le premier parmi ceux qui ont été arrêté lors de l'Opération Printemps 2001 à être libéré sous conditions. (5 octobre) Alain Dubois obtient sa libération conditionnelle complète ; 4 jours après avoir obtenu cette libération, il est pris en même temps à conduire un tracteur qui faisait l'objet d'une enquête de la SQ parce qu'il avait été payé avec des chèques sans fonds ; le 25 janvier 2008, Dubois est de nouveau libéré après avoir expliqué qu'il n'avait rien à voir avec la fraude présumée à laquelle un de ses cousins participait.

Le 20 mars 2007, vers 18 h 30, Panagiotis Stamatelos, 27 ans, est abattu par arme à feu et un homme de 31 ans est gravement blessé dans un appartement de la rue Rita-Hart de Blainville ; Panagiotis Kriparakos, 24 ans, le locataire de l'appartement, est accusé de meurtre non prémédité et de tentative de meurtre relativement à cette fusillade ; cet incident serait relié au trafic de drogues.

Le 6 avril 2007, un homme de 24 ans est abattu par balles dans une allée située près de l'angle du boulevard Crémazie et de la rue Waverly dans l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville de Montréal ; la victime était connue de la police qui l'a identifiée à l'aide de ses empreintes digitales.

Le 14 avril 2007, le cadavre de Shayne Jimrattie, 21 ans, est trouvé découpé en morceaux mis dans des sacs de plastique et chargés dans une camionnette Ford Explorer stationnée dans une allée située près du boulevard Rosemont et de la rue Cartier dans le quartier Rosemont-Petite-Patrie à Montréal ; Michel Côté, 44 ans, est accusé de meurtre non prémédité et de mutilation de cadavre relativement à cet événement ; en septembre 2007, Nadège Merceus, 29 ans, est aussi appréhendée pour répondre à la même accusation que Côté ; Jimrattie aurait été tué alors qu'il livrait de la drogue à Côté.

Le 24 avril 2007, Me Marie-Hélène Giroux présente une requête à la Cour d'appel du Québec pour faire annuler les condamnations de 5 de ses clients reconnus coupables à la suite de témoignages des délateurs Patrick Hénault, Serge Boutin, Peter Paradis et Luis Elias Elkas ; ces derniers condamnés à des peines de prison fédérales purgeaient leur sentence dans des prisons provinciales afin de bénéficier de libérations conditionnelles au 1/6 de leur peine plutôt qu'au tiers ; cet allègement de peine, fait en échange de leur témoignage, aurait fait partie de leur contrat de délateur signés avec la Sûreté du Québec et aurait entaché leur témoignage contre ses clients ; selon elle, ses clients n'auraient pas bénéficié d'un procès équitable et leur condamnation devrait être annulée.

En mai 2007, Giovanni Cazetta, ayant purgé les 2/3 de sa peine est libéré sous conditions ; il avait été condamné à 4 ans de prison en 1994, à 9 ans de prison pour trafic de drogues en 1998 et 5 ans de prison en 1999 pour avoir été en possession de biens acquis par le crime.

Le 24 avril 2007, Me Marie-Hélène Giroux présente une requête à la Cour d'appel du Québec pour faire annuler les condamnations de 5 de ses clients reconnus coupables à la suite de témoignages des délateurs Patrick Hénault, Serge Boutin, Peter Paradis et Luis Elias Elkas ; ces derniers condamnés à des peines de prison fédérales purgeaient leur sentence dans des prisons provinciales afin de bénéficier de libérations conditionnelles au 1/6 de leur peine plutôt qu'au tiers ; cet allègement de peine, fait en échange de leur témoignage, aurait fait partie de leur contrat de délateur signés avec la Sûreté du Québec et aurait entaché leur témoignage contre ses clients ; selon elle, ses clients n'auraient pas bénéficié d'un procès équitable et leur condamnation devrait être annulée.

Le 26 mai 2007, Pierre Bélisle, 37 ans, de Mirabel est découvert dans une automobile en feu dans l'entrée de garage d'une résidence de Prévost ; des voisins l'aident à sortir du véhicule mais il est déclaré mort au Centre hospitalier de Saint-Jérôme où il avait été transporté ; l'autopsie révèle qu'il a été tué par balle ; Bélisle était connu de la police.

Le 12 juin 2007, vers 11 h 25, un homme de 29 ans est atteint de 2 coups de couteau dans le dos par deux individus de race noire qui le pourchassaient aux abords du Palais des congrès de Montréal ; les assaillants s'enfuient après leur méfait et la victime pénètre dans le Palais et s'affaisse à l'entrée principale du dépanneur Couche Tard ; il décèdera plus tard à l'hôpital ; la police croit que la victime et ses assaillants se connaissaient que le crime serait un règlement de compte entre membres de gangs de rue.

Le 5 juillet 2007, Hasan Eroglu, 39 ans, est assassiné par balles dans la cour d'une résidence du Lakeshore Road à Pointe-Claire ; Eroglu était connu de la police pour avoir été appréhendé en janvier 2000 en même temps que 4 autres hommes lors du démantèlement d'un réseau de trafic d'héroïne de la mafia turque de Montréal ; la police croit à un règlement de comptes, une arme de fort calibre ayant été laissée sur les lieux ; Eroglu, proche du clan italien de Montréal, aurait été éliminé parce qu'il commençait à prendre trop de place dans le milieu interlope montréalais malgré les avertissements des Hells-Angels et de la mafia de se tenir loin du trafic de cocaïne et autres rackets qui étaient leur apanage ; Eroglu et un certain Mario Marabella, un trafiquant de drogues enlevé par 3 ou 4 hommes le 4 décembre 2008, étaient des habitués du bar Uncle Pete's qui a été incendié au cocktail Molotov le 22 décembre 2008 dans le quartier de la Petite-Italie de Montréal.

Le 21 juillet 2007, le cadavre de Santino Campanella de Saint-Léonard est découvert transpersé d'une balle dans une automobile garée sous le pont Honoré-Mercier dans la réserve de Kahnawake. Croyant d'abord à un suicide, la police conclut au meurtre lorsqu'elle ne trouve pas d'arme dans les environs de l'automobile.

Le 23 juillet 2007, un incendie débuté dans la boutique Fruit et Passion à l'angle des rues Rachel et Saint-Denis, se propage rapidement chez ses voisins, Le Gymnase, L'Barouf et le Continental qui sont littéralement rasés.

Le 2 août 2007, La Commission nationale des libérations conditionnelles re jette la demande de libération de Donald Matticks parce qu'il représente un risque pour la société ayant continué de fréquenter des gangs de motards violents pendant qu'il bénéficiait d'une libération de jour qui lui avait été accordée en mai 2006.

Le 13 août 2007, détenus depuis le 22 novembre 2006, Nick Rizzuto et Francesco Del Balso demandent d'être libérés sous cautionnement en attendant leur procès sur des accusations relatives au trafic de drogues et au gangstérisme. Del Balso retire sa demande de libération quand son avocat prend connaissance de la preuve de la Couronne.

Le 24 août 2007, vers 23 h 45, le cadavre transpercé de plusieurs balles de Stephen Christopher Henry, 32 ans, est découvert dans le Parc Windsor de Dorval ; Henry était connu de la police comme un vendeur de drogues.

Le 11 septembre 2007, Mercelet Louis-Jean, 24 ans, est abattu dans son lit dans l'appartement de sous-sol qu'il occupait avec sa conjointe et son frère, et la conjointe de celui-ci dans un immeuble de trois étages de la rue des Érables à Pierrefonds ; une ou plusieurs personnes sont entrées par effraction dans l'appartement alors que tous les résidents y dormaient, ont tiré plusieurs coups de feu sur Marcelet, puis ont déguerpi ; Marcelet Louis-Jean avait un casier judiciaire comprenant possession de cocaïne, assaut sexuel et violation de condition de liberté.

Le 17 septembre 2007, vers 17 h, le cadavre portant des marques de violence de Francesco Velenosi, 56 ans, est trouvé dans le coffre arrière de sa voiture Volvo 2007 stationnée sur la rue Angers, près de l'avenue Woodland dans le Sud-Ouest de Montréal ; il avait été porté disparu le 13 septembre précédent ; Velenosi était connu de la police qui croit à un règlement de compte.

Le 6 octobre 2007, un homme de 18 ans est atteint de plusieurs balles dans un immeuble de la rue Georges-Vanier dans le quartier de la Petite-Bourgogne.

Le 7 octobre 2007, un homme de 17 ans est atteint de plusieurs balles dans le quartier de la Petite-Bourgogne à Montréal.

Le 9 octobre 2007, le cadavre d'un homme de 26 ans est découvert dans une mare de sang près de son automobile Chrysler Intrepid dont le moteur était encore en marche sur la rue Bellerive, entre les avenues Gonthier et Georges-V dans le quartier Mercier de Montréal ; il avait été abattu de plusieurs balles.

Le 11 octobre 2007, Marc-André Hinse, chef présumé des Hells-Angels de Trois-Rivières, est arrêté dans un chalet situé dans la forêt de la région de Windigo au nord de La Tuque ; il était recherché depuis le 12 mai 2004 lors d'une opération qui avait pour but de mettre fin aux activités criminelles du chapitre de Trois-Rivières ; Hinse, membre des Hells-Angels, depuis 1999 reconnaît sa culpabilité aux accusations de complot, trafic de drogues et gangstérisme, puis, le 26 juin 2009, il est condamné à 10 ans de prison (y compris le temps passé en détention préventive) sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé la moitié de sa peine derrière les barreaux.

Le 23 octobre 2007, 19 personnes sont arrêtées en Italie par la Direzione Investigativa Antimafia, la police spécialisée contre la mafia italienne ; elles sont accusées de participation au blanchiment de plus de 600 millions $ sous la direction du Montréalais Vito Rizzuto ; la police italienne a également exécuté 22 mandats de perquisition et saisi des actifs de 689 millions $ ; parmi les personnes appréhendées on trouve des banquiers, des hommes d'affaires (Mariano Turrisi, Felice Italiano) et des courtiers en valeurs mobilières dont Robert Papalia de Vancouver ; les Montréalais Paolo Renda, 68 ans, Francesco Arcadi, 54 ans, Rocco Sollecito, 59 ans, Nick Rizzuto, 83 ans et Vito Rizzuto, 61 ans, font partie des personnes visées par des mandats d'arrêt de la police italienne.

Le 26 octobre 2007, vers 4 h, la police arrête 5 personnes, Ayla Alexander, 19 ans, Daniel Antoine, 24 ans, Anaiah Farray, 23 ans, et 2 mineurs, dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce, relativement aux tentatives de meurtre commise au début du mois dans le quartier de la Petite-Bourgogne ; elle saisit un pistolet chargé, une veste pare-balles, 6 500 $ en argent comptant, du crack, et de l'ectasy d'une valeur marchande de 15 000 $.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)