Hébert (Louis-Philippe)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Artiste (sculpteur) né en 1850 (27 janvier 1850) à Sainte-Sophie-de Halifax (Lac-Mégantic).

D'origine acadienne.
Épouse Maria Cordélia Roy, la nièce de Victor Roy.
Travaille pendant 6 ans avec Napoléon Bourassa dont il est un élève.
Père d'Henri Hébert et d'Adrien Hébert.
Décès en 1917 (13 juin 1917) à Westmount.

Oeuvres ; liste partielle :

Environ 1 000 sculptures dont les monuments à :

Reine Victoria (square Victoria à Montréal),
John A. Macdonald (place du Canada à Montréal),
George-Étienne Cartier (colline parlementaire à Ottawa),
Alexander Mackenzie (colline parlementaire à Ottawa),
Maisonneuve (place d'Armes à Montréal),
Jeanne Mance (Hôtel-Dieu de Montréal),
Salaberry à Chambly (1881)
Ignace Bourget (en face de la cathédrale Marie-Reine-du-Monde de Montréal, 1903),
Edward VII (square Philips à Montréal),
Pierre-Marie Mignault à Chambly,
François de Laval de Montmorency dans la côte de la Montagne à Québec,
Fontaine des Abénaquis devant la porte principale de l'Assemblée nationale du Québec
Sculptures de Frontenac, Lord Elgin, Montcalm, Wolfe, Salaberry, et Lévis placées dans des niches aménagées dans les murs extérieurs de l'édifice de l'Assemblée nationale à Québec,
Mgr Joseph-David Déziel sur la place Déziel à Lévis,
Madeleine de Verchères ; monument situé dans le parc des Pionniers à Verchères,
Édouard Crevier dans le parc Édouard-Crevier à Marieville,
Pierre Legardeur de Repentigny sur l'esplanade de l'église Saint-Henri à Mascouche,
Simon Fraser sur la Market Place à New Westminster, Colombie-Britannique,
South Africa War Memorial de Calgary, Alberta,
le monument à Joseph Howe sur l'esplanade du parlement à Halifax, Nouvelle-Écosse,
Leonard Titley dans le square King à Saint-Jean, Nouveau-Brunswick et
Père André Garin sur l'esplanade de l'église Saint-Jean-Baptiste à Lowell, Massachusetts, États-Unis,
La chaire de la basilique Notre-Dame de Montréal et plusieurs stèles dans le cimetière de la Côte-des-Neiges de Montréal.
En 1924, le Musée des beaux-arts de Montréal organise une rétrospective de ses oeuvres.
En 1971, la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal crée le prix Louis-Philippe-Hébert pour souligner la contribution d'une personne aux arts plastiques.
En 2001, le Musée du Québec organise une rétrospective composée de 120 de ses oeuvres (sculptures monumentales, figurines, médailles).

  • Distinctions -


Membre de la Royal Canadian Academy of Arts-RCAA.
Médaille de la Confédération (1894).
Chevalier de la Légion d'honneur de France (1901).
Compagnon de l'Ordre de Saint-Michel et Saint-Georges de Grande-Bretagne (1903).
Le nom de la rue Philippe-Hébert de Montréal honore sa mémoire.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)