Houda-Pepin (Fatima)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Politologue née au Maroc en 1951.

Études au Lycée Al Khansa de Casablanca (Maroc), au Lycée de Meknès, Maroc, à l'Université Mohamed V à Rabat, Maroc, à l'Université Laval à Québec-ULQ, à l'Université d'Ottawa, à la McGill University et à l'Université de Montréal-UdeM.
Consultante en éducation interculturelle (1981-1994).
Chargée de cours à l'Université du Québec à Montréal-UQÀM et à l'Université de Montréal-UdeM (1990-1994).
Députée du Parti libéral du Québec-PLQ de La Pinière à l'Assemblée nationale du Québec-ANQ (1994-).
Première femme de religion musulmane à être élue à l'Assemblée nationale.
En mai 2005, à la suite de l'annonce du ministre de la Justice de l'Ontario qu'il allait proposer à la législature de sa province la reconnaissance judiciaire des décisions des tribunaux islamiques basées sur la charia, elle propose une résolution adoptée à l'unanimité par l'Assemblée nationale indiquant clairement qu'au Québec, une telle décision ne serait pas copiée et qu'elle ne devrait pas l'être au Canada.
Le 20 janvier 2014, incapable d'accepter la politique du Parti libéral sur la Charte des valeurs québécoises quant à l'intégrisme de certaines religions, elle quitte ou est expulsée du caucus des députés libéraux, mais demeure députée de La Pinière.
En mars 2014, elle annonce qu'elle présentera sa candidature comme députée indépendante aux élections générales de 2014, qu'elle perd aux mains du docteur Gaétan Barrette.
Le 31 mai 2017, elle est condamnée pour diffamation à verser 24 000 $ (20 000 $ en dommages-intérêts compensatoires et 4 000 $ à titre de dommages punitifs) pour avoir diffamé le maire de Brossard, Paul Leduc. Elle avait affirmé dans une lettre aux électeurs de Brossard que «Paul Leduc a donné instruction aux membres de son parti de travailler pour Gaétan Barrette. La juge Chantal Sirois affime que «La preuve démontre que Fatima Houda-Pepin a porté sérieusement atteinte à la dignité, à l'honneur et à la réputation de Paul Leduc» ; Madame Houda-Pepin annonce qu'elle inscrira cette condamnation en appel. C'est l'avocat Julius Grey qui annonce qu'il a présenté une requête à la Cour d'appel du Québec pour permission d'appeler de la sentence de sa cliente.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)