Jarislowsky (Stephen)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme d'affaires homme de sciences (ingénieur mécanique) né en 1925 à Berlin, Allemagne.

Passe aux Pays-Bas, puis en France avec sa famille juive aisée qui fuit le nazisme hitlérien.
Il est en France au cours de la dépression de 1929 et durant l'invasion par les Allemands.
Arrive à New York en 1941.
Études à la Cornell University d'Ithaka, New York, à l'University of Chicago, Illinois, États-Unis (japonais) et à la Harvard University de Cambridge, Massachusetts, États-Unis.
Se joint à l'armée des États-Unis en 1944 et en devient membre des services de contre-espionnage au Japon jusqu'à la fin de la Deuxième Guerre mondiale - 1939-1945.
Se joint au personnel de la compagnie Alcan à Montréal en 1949.
Fonde la firme Jarislowsky Fraser en 1955 ; cette firme administre des portefeuilles (fonds de pension, clients privés ou institutionnels) dont la somme totale atteint les 38,3 G $ en 2003 et les 52 G $ en 2008.
Il a fondé 10 chaires universitaires qui portent son nom dans différentes universités canadiennes.

  • Publications - Liste partielle


Dans la jungle du placement - The Investment Zoo (autobiographie et pamphlet, Transcontinental, 2004)

  • Distinctions -


Membre de l'Ordre du Canada-MOC (1989).
Officier de l'Ordre du Canada-OOC (1993)
Chevalier de l'Ordre national du Québec-CONQ (2002).
Grand prix de l'entrepreneurship (2003).
Membre du Canadian Business Hall of Fame (2007).
Grand officier de l'Ordre national du Québec-GOONQ (2007)
Compagnon de l'Ordre du Canada-COC (2009)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)