Jolivet (Daniel)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Dans la nuit du 9 au 10 novembre 1992, Catherine Morin, 20 ans, Nathalie Beauregard, 23 ans, François Leblanc, 32 ans, et Denis Lemieux, 49 ans, sont tués au cours d'une fusillade dans un appartement du complexe Havre-des-Belges, sur la rue Saint-Laurent à Brossard ; 5 autres personnes sont blessées au cours de cet incident ; accusé de 4 meurtres prémédités, Daniel Jolivet est reconnu coupable le 1er avril 1994 ; en 1998, son procès est cependant annulé pour vice de forme par la Cour d'appel qui, à cette occasion, ordonne la tenue d'un nouveau procès à l'issue duquel Jolivet est de nouveau reconnu coupable, puis condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux, Un complice, Paul-André Saint-Pierre est condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé12 ans de sa peine derrière les barreaux.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)