Kangirsuk (municipalité de village nordique inuit)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 58,73 km2.
  • Langue d'usage - L'inuktitut.
  • Langue seconde - L'anglais.
  • Gentilé - Kangisumiut.


  • Éphémérides -


1959 Ouverture de l'école fédérale.
1961 Le Gouvernement fédéral implante des services de santé et d'habitation et des services sociaux.
1965 Construction d'une église anglicane.
1966 Ouverture d'un magasin coopératif.
1981 (17 janvier) Constitution de la municipalité de village nordique de Kangirsuk.
1990 La population de Kangirsuk est de 308 habitants.
2000 La population de Kangirsuk est de 390 habitants.
2003 (16 août) Tragédie mortelle ; accident maritime ; bilan : 4 morts ; Joanesee Ipoo, 45 ans, sa femme, Martha Kauki, 50 ans, et ses enfants Jacob, 18 ans, et Victoria, 11 ans se noient lorsque le canot de 6,7 m dans lequel ils retournaient chez eux revenant d'un festival de musique à Kuujjuaq chavire dans les eaux froides de la baie de Ungava.
2006 (Février) Kitty, une inuite de 36 ans, est tuée à coups de patte de table dans son logement de Kangirsuk ; Sam Grey, 30 ans, le conjoint de Kitty, est accusé de meurtre prémédité relativement à ce décès ; au moment du meurtre, Grey était sous le coup d'une sentence de 15 mois de prison avec sursis pour violence conjugale à l'endroit de Kitty ; le couple avait cependant repris leur relation en janvier 2006, mais en février, Grey sentant Kitty lui échapper, s'intoxiqua chez un ami et revint chez sa compagne enragé par la jalousie, arracha une patte de la table et en frappa Kitty sous les yeux de la fille de cette dernière agée de 7 ans ; lors de son procès, Grey prétendit qu'il avait eu un black-out et que, quand il était revenu à lui, il avait vu le corps inerte de Kitty gisant à ses côtés sur la neige, à l'extérieur de son logement ; le jury formé d'Inuits, dont 5 hommes et 7 femmes, n'accepta pas sa thèse de black-out et le trouva coupable de meurtre prémédité ; le 30 mai 2008, le juge Jacques Viens condamna Grey à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux ; il s'agit du premier meurtre connu dans l'histoire de Kangirsuk.
2010 La population de Kangirsuk est de 489 habitants.

  • Services -


Centrale thermique de 1,05 MW. Aéroport provincial.

  • Toponymie -


Kangirsuk est un mot inuktitut signifiant «la baie».

  • Repères géographiques -


Sur la côte ouest de la baie de Ungava.
À environ 1 750 km au nord-est de Montréal, à l'embouchure de la rivière Arnaud *dans la baie de Payne.
Administration régionale Kativik.
Région touristique du Nunavik.
Carte 21.

Carte 21 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)