Kipawa (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 47,20 km2.
  • Gentilé - Kipawais, aise.


  • Éphémérides -


1878 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Kipawa.
1919 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Notre-Dame-du-Bon-Conseil.
1985 (1 janvier) Constitution de la municipalité de Kipawa.
1990 La population de Kipawa est de 404 habitants.
2000 La population de Kipawa est de 632 habitants.
2010 La population de Kipawa est de 534 habitants.
2011 La compagnie Matamec Explorations signe une lettre d'entente avec le constructeur d'automobiles japonais Toyota une lettre d'intention non obligatoire en vertu de laquelle, Matamec accélèrera la production de terres rares lourdes sur le site de Kipawa ; Toyota veut s'assurer un approvisionnement en terres rares lourdes pour la production de véhicules hybrides et électriques.
2012 La compagnie Matamec Exploration a réussi à délimiter un gisement d'oxyde de terres rares qu'elle appelle le gîte Kipawa et qui contient 16 millions de tonnes à une teneur de 0,43 % à 62 km de la ville de Témiscaming.
(3 octobre 2014) Le gouvernement du Québec investit un million $ via Ressources Québec, une filiale d'Investissement Québec, en échange d'une participation de 12,17 % au capital de la compagnie.
(Octobre 2014) Les Algonquins s'opposent à l'exploitation de la mine de terres rares lourdes de Matamec parce que, selon eux, cette exploitation aurait des effets négatifs importants sur les droits et titres des aborigènes, leur environnement et leur culture ; la mine est située à 40 km à l'est de leurs terres la mine contient aussi du zirconium, du tantalum et du yttriuma.

Terres rares - Groupe de 17 métaux indispensables à la fabrication de produits à haute technologie. Oxydes métalliques à propriété très voisines, existant en proportion variable dans des minerais disséminés, chacun d'entre eux pris séparément étant rarement en quantité suffisante pour être exploitables. Le lanthane (neodyme), l'europium, le terbium, l'holmium, l'yttrium sont des terres rares. Des gisements de terres rares se trouvent au Québec à Kipawa (Matamec Exploration et Toyota), à Grande-Vallée (Orbite Aluminae), au nord-est de Schefferville (Quest Minerals), à Saint-Honoré (Iamgold), au nord de Lebel-sur-Quévillon (Ressources Geomega) à une trentaine de km de Waswanipi, et à 130 km au sud de Kuujjuaq (Commerce Resources). La Presse Affaires, 19 novembre 2012, page 9)

  • Toponymie -


Kipawa, emprunté au lac Kipawa vient de Kebaowek, un mot algique signifiant «il est enclos» ou «lac enfermé» ; «kipaw» est une exclamation algique signifiant «c'est bouché» que les voyageurs disaient après avoir pris une baie du lac pour une rivière et qu'ils n'en trouvaient pas la sortie.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
À environ 70 km au sud-sud-est de Ville-Marie, au bord du lac Kipawa.
Diocèse de Pembroke.
Municipalité régionale de comté de Témiscamingue.
Région touristique d' Abitibi-Témiscamingue.

  • Accès : Route 101 via Route 48 au Québec et Route 17, Route 633 et Route 63 en Ontario ;

ou via Route 117 et Route 17 au Québec.
Carte 14.

Carte 14 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)