Kraynak (Mark)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 1 septembre 2005, peu avant 11 h, le pilote d'un hélicoptère de la Sûreté du Québec-SQ aperçoit les cadavres de Steve Wright, 20 ans, originaire de Santa Rosa (Californie, États-Unis), et de Mark Kraynak, 23 ans, originaire de Pittsburg, (Pennsylvania, États-Unis), au premier palier de la carrière Demix de Laval à une profondeur d'environ 15 m ; les 2 hommes, des mannequins danseurs, avaient été vu pour la dernière fois vers 3 h, le 22 août précédent, à la sortie d'un bar de la rue Crescent à Montréal ; ils y avaient pris un taxi à Montréal pour se faire conduire au Red Lite, un bar rave after hours situé près de l'intersection de l'autoroute 19 et du boulevard Saint-Martin dans le quartier Renaud-Chomedey de Laval, à moins de 300 m du lieu de la découverte de leur cadavre ; la police ayant trouvé sur eux leurs papiers d'identité, des bijoux et de l'argent élimine le vol comme motif de ces décès ; une caméra de sécurité du bar avait capté les deux jeunes hommes fuyant un taxi qui les poursuivait jusqu'au fond du cul-de-sac de la rue en face du bar ; la police présume qu'il n'avait pas payé les 40 $ réclamés par le chauffeur du taxi et que celui-ci les avait poursuivi jusqu'à ce qu'ils disparaissent dans une allée, puis avait reculé jusqu'au boulevard Saint-Martin pour retourner à Montréal ; les 2 hommes auraient, soit escaladé la clôture qui entoure une profonde carrière , soit passé à travers une brèche percée dans celle-ci, puis auraient couru dans le noir sans savoir l'existence de la carrière et se seraient précipité involontairement dans le vide pour s'écraser 17 m plus bas ; malgré les appels publics de la police, le chauffeur de taxi ne s'est jamais manifesté et il n'a jamais été identifié, mais, le 13 mai 2007, le cadavre pendu d'un chauffeur de taxi est trouvé en état de putréfaction avancée dans son duplex du Sud-Ouest de Montréal ; on pense qu'il serait celui qui avait transporté les 2 jeunes hommes au Bar Élite et qu'il se serait suicidé au lieu de se manifester à la police pour élucider les circonstances de la mort des Américains ; à l'automne 2007, le rapport du coroner conclut que Wright et Kraynak sont morts accidentellement et n'en attribue la responsabilité à personne.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)