Lac-à-la-Tortue (ancienne municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • 1875

Début du défrichement du territoire de Lac-à-la-Tortue.
1882
Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Lac-à-la-Tortue.
1892
Ouverture des registres de la paroisse Saint-Théophile-du-Lac.
1894
(21 décembre 1894) Érection canonique de la paroisse Saint-Théophile-du-Lac par détachement de celles de Notre-Dame-du-Mont-Carmel et de Saint-Jacques-des-Piles ; son territoire couvre une partie de la seigneurie du Cap-de-la-Madeleine et du canton de Radnor.
1895
Nomination du premier curé résidant de la paroisse Saint-Théophile-du-Lac.
(25 mars 1895) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Théophile-du-Lac-à-la-Tortue.
1897
(15 mars 1897) Érection canonique de la paroisse Saint-Jean-des-Piles par détachement de celle de Saint-Jacques-des-Piles ; son territoire couvre une partie du canton de Radnor et de la seigneurie du Cap-de-la-Madeleine.
1899
Le chemin de fer de la Great Northern Railway se rend à Shawinigan.
1907
(27 août) Constitution de la municipalité du village de la Baie-de-Shawinigan.
1909
(12 septembre 1909) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Théophile-du-Lac-à-la-Tortue.
(20 novembre 1911) Érection canonique de la paroisse Sacré-Coeur-de-Jésus par détachement de celles de Saint-Boniface-de-Shawinigan et Sainte-Flore ; son territoire couvre la municipalité de Baie-de-Shawinigan. Mise en service des premiers groupes de la centrale Shawinigan 2.
1917
(28 mai 1917) Érection canonique de la paroisse Saint-Georges par détachement de celle de Saint-Théophile.
1919
(7 juillet 1919) Le village de Turcotte adopte le nom de Saint-Georges.
1923
La population de la paroisse Notre-Dame-de-la-Présentation-d'Almaville est de 1 921 âmes, celles de Sacré-Coeur-de-Jésus, 1 500, de Saint-Bernard, 3 647, de Saint-Boniface, 1 500, de Saint-Georges, 605, de Saint-Gérard-Majella, 330, de Sainte-Flore, 1 550, de Sainte-Jeanne-d'Arc, 1 150, de Saint-Jacques-des-Piles, 600, de Saint-Jean-Baptiste, 1 324, de Saint-Jean-des-Piles, 650, de Saint-Marc-de-Shawinigan, 3 700, de Saint-Mathieu, 485, de Saint-Paul (Grand-Mère), 5 788, de Saint-Pierre-de-Shawinigan, 4 000, de Saint-Théophile (Lac-à-la-Tortue), 963.
1927
Organisation de la Shawinigan Chemicals par la Shawinigan Water and Power.
1931
Mise en exploitation de l'usine pétrochimique de l'Union Carbide. Fondation de l'Hôpital Sainte-Thérèse.
1935
(19 mai 1935) Fondation de la Caisse populaire de Sainte-Flore.
(6 novembre 1948) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Jean-Baptiste de Grand'Mère.

1953
Annexion de la municipalité de la paroisse d' Almaville par celle du village de Shawinigan-Sud.
1954
(1er janvier 1954) Constitution de la municipalité de Baie-de-Shawinigan.
1962 Fondation de l'Institut secondaire Montfort à Shawinigan-Sud (cette institution était privée secondaire, pour filles et garçons en 2010).
Fondation de la desserte Sainte-Hélène.
1968
Fondation du Collège de Shawinigan.
1981
La municipalité de Saint-Théophile-du-Lac adopte le nom de Lac-à-la-Tortue.
1990
La population de Shawinigan est de 21 470 habitants, celle de Grand-Mère, 14 582, celle de Shawinigan-Sud, 11 412, celle de Baie-de-Shawinigan, 448, celle de Lac-à-la-Tortue, 2 644, celle de Saint-Georges, 3 653, celle de Saint-Gérard-des-Laurentides, 1 816, celle de Saint-Jean-des-Piles, 564.
1996
(9 et 10 novembre 1996) Une pluie diluvienne entraîne la fermeture de la route 155 entre Grand-mère et La Tuque causant l'isolement de 1 300 personnes.
1998
(2 septembre 1998) Regroupement des municipalités de Baie-de-Shawinigan et Shawinigan sous le nom de cette dernière.
2000
La population de Shawinigan est de 18 390 habitants, celle de Grand-Mère, 13 889, de Shawinigan-Sud, 12 159, de Lac-à-la-Tortue, 3 169, de Saint-Georges, 3 882, de Saint-Gérard-des-Laurentides, 2 194, et de Saint-Jean-des-Piles, 693.
2001
(13 septembre 2001) Regroupement des municipalités de Grand-Mère, Shawinigan-Sud, Lac-à-la-Tortue, Saint-Georges, Saint-Gérard-des-Laurentides, Saint-Jean-des-Piles, des territoires de Lac-Wapizagonke et Lac-des-Cinq et Shawinigan sous le nom de cette dernière.
2001 La population de Shawinigan est de 53 042 habitants.
2002
(1er janvier 2002) Naissance de la nouvelle ville de Shawinigan.
2004
(20 mai 2004) Les contribuables des anciennes municipalités de Grand-Mère (17,9 %), de Lac-à-la-Tortue (11,5 %), de Saint-Georges (13,8 %), de Saint-Gérard-des-Laurentides (19,3 %) et de Saint-Jean-des-Piles (12 %) signent les registres demandant la tenue d'un référendum visant à démembrer la ville Shawinigan et à devenir 5 entités municipales distinctes. (20 juin 2004) Le vote pour la séparation devant atteindre 50 % + 1 des électeurs ayant voté et représenter au moins 35 % des électeurs inscrits, Grand-Mére (25,42 % des électeurs inscrits), Saint-Georges (26,47 % des électeurs inscrits), Saint-Gérard-des-Laurentides (27,71 % des électeurs inscrits), Saint-Jean-des-Piles (18,32 % des électeurs inscrits) et Lac-à-la-Tortue (31,47 % des électeurs inscrits) demeurent parties de Shawinigan.
2007
(27 janvier 2007) Fusion des compagnies Abitibi-Consolidated et Bowater sous le nom de AbitibiBowater qui devient propriétaire de l'usine Belgo.

Voir Shawinigan (municipalité de ville).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)