Laporte (Pierre)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Laporte (Pierre). Homme de loi (avocat) et homme de lettres (journaliste) né en 1921 (25 février) à Montréal.

Études au Collège de L'Assomption et à l'Université de Montréal-UdeM.
Journaliste et correspondant parlementaire à Québec du journal Le Devoir pendant 16 ans (1948-1960).
Député du Parti libéral du Québec-PLQ de Chambly à l'Assemblée législative du Québec-ALQ (1961-1970). Ministre des Affaires municipales (1962-1966) et ministre des Affaires culturelles (1964-1966) dans le cabinet de Jean Lesage.
Candidat défait à la direction du Parti libéral du Québec (1970).
Ministre de l'Immigration et ministre du Travail (1970) dans le cabinet de Robert Bourassa.
Enlevé par le Front de libération du Québec-FLQ le 9 octobre 1970 ; son corps est retrouvé sans vie dans le coffre arrière d'une voiture, à Saint-Hubert (Longueuil) le 17 octobre suivant, moins de trente heures après que le gouverneur général du Canada eut proclamé la Loi des mesures de guerre.
Le 21 octobre 1970, le coroner indique que Pierre Laporte a été étranglé le 17 octobre, entre 12 h et 23 h, avec la chaînette porte-médaille qu'il portait au cou.
Petit-fils d'Alfred Leduc. Cousin de Guy Leduc.
Décès en 1970 (17 octobre).
À l'été 1973, Robert Burns met à rude épreuve l'intégrité du gouvernement Bourassa en dénonçant les liens de l'ancien ministre Pierre Laporte avec la mafia, qui aurait contribué à sa caisse électorale lors des élections de 1970. Jérôme Choquette, ministre de la Justice, admet la véracité de ces affirmations.
Voir Québec (province). Crises. Crise d'octobre 1970.

  • Publications -


Le Vrai visage de Duplessis (1960)

  • Distinctions -


Le 4 novembre 1970, son nom est donné au pont qui enjambe le fleuve Saint-Laurent à Sainte-Foy.
Le 17 octobre 2010, une plaque commémorative est dévoilée à la mémoire de Pierre Laporte dans le parc de la voie maritime du Saint-Laurent situé tout près de la résidence de la rue Robitaille où il avait été enlevé en 1970.

  • Crédits :


Octobre 70, un an...après (Jean.V. Dufresne, Éditions Hurtubise, 1971)
L'exécution de Pierre Laporte (Pierre Vallières, Éditions Québec Amérique, 1977)
Pierre Laporte (Jean-Charles Panneton, Éditions du Septentrion, 2012)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)