Legardeur de Repentigny (Pierre)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Capitaine de milice né en 1657 à Québec.

Père de la lignée Legardeur/Saint-Père d'Amérique.
Épouse Agathe de Saint-Père dans la seigneurie de Repentigny (5) en 1685 ; de cette union sont issus Marguerite Legardeur (mariée à Jean-Baptiste de Saint-Ours Deschaillons), Agathe Legardeur (mariée à François-Marie Bouat), Marie-Catherine Legardeur (religieuse de l'Hôtel-Dieu, puis de l'Hôpital général de Montréal), Jean-Baptiste-René Legardeur (marié à Marie-Catherine Juchereau) et Jeanne-Madeleine Legardeur (religieuse chez les ursulines de Québec).
Le 8 septembre 1709, il succède à son père comme seigneur de Repentigny.
Lui et sa femme acquièrent la seigneurie de La Chesnaye (5) en 1715.
Son seul fils est tué en 1733 lors d'une bataille avec les Renards au fond de la Baie des Puants.
Au partage de ses biens, en février 1742, Agathe Legardeur, dont le mari est décédé en 1726, hérite la seigneurie de Repentigny (5).
Père de Cécile, enfant née hors mariage de Marie-Anne Delugré.
Fils de Jean-Baptiste Legardeur de Repentigny et de Marguerite Nicolet.
Décès en 1736 à Montréal.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)