Lennoxville (ancienne municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)

Voir également Guerres des gangs.

  • Superficie - 11,69 km2.
  • Gentilé - Lennoxvillois, oise.


  • Éphémérides -


1803 Premières concessions de terres à des loyalistes anglais venus des États-Unis.
1822 Établissement de la paroisse anglicane St. George.
1837 Tenue des assises du mouvement patriote.
1845 Constitution de la municipalité du canton de Ascot.
1847 Établissement de la Lennoxville United Church.
1853 Fondation du Bishop's College.
1871 Constitution de la municipalité du village de Lennoxville par détachement de celle du canton de Ascot.
1878 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse catholique Saint-Antoine-de-Padoue.
1890 Érection canonique de la paroisse Saint-Antoine-de-Padoue.
1920 Le village de Lennoxville devient ville.
1937 Constitution de la municipalité de Ascot-Nord.
1953 L'ermitage du Sacré-Coeur devient paroisse.
1971 Fondation du Champlain Regional College.
Le 24 mars 1985, Guy-Louis «Chop» Adam, Jean-Guy «Brutus» Geoffrion, Laurent «L'Anglais» Viau, et Jean-Pierre «Matt le Crosseur» Mathieu et Michel «Willie» Mayrand ou Mirand, tous membres du chapitre North (Laval) des Hells-Angels, sont assassinés par balles dans le repaire des Hells Angels à Lennoxville par des membres du chapitre de Montréal en présence de 41 membres des chapitres de Montréal, Sherbrooke et Halifax ; leurs corps enveloppés dans des sacs de couchage sont lestés de blocs de ciment et de poids d'haltérophiles, puis sont jetés dans le Saint-Laurent en face du quai de Saint-Ignace-de-Loyola.
Le 7 avril 1985, Claude «Coco» Roy est tué par Michel «Jinx» Genest.
Le 1er mai 1985, Yves «Apache» Trudeau assassine Jean-Marc «La Grande Gueule» Deniger, un vendeur de drogue ami du chapitre North du gang des Hells-Angels.
Le 1er juin 1985, un des corps jetés en face du quai de Saint-Ignace-de-Loyola le 24 mars précédent remonte à la surface ; la police trouve 5 autres cadavres toujours au fond du Saint-Laurent. Trente-sept membres du gang des Hells-Angels seront arrêtés pour ces meurtres et 21 d'entre eux écoperont de peines variant de 2 à 25 ans de prison à la suite de procès qui dureront 18 mois ; Gilles «Le Nez» Lachance, un membre du chapitre North est épargné de la tuerie, mais devient délateur et contribue à la condamnation des coupables ; le 3 décembre 1986, Réjean «Zig Zag» Lessard, le chef du chapitre de Montréal du gang des Hells-Angels qui a ordonné l'assassinat, Luc «Sam» Michaud, Jacques «La Pelle» Pelletier, Robert «Tiny» Richard et Robert Tremblay sont reconnus coupables des 5 meurtres de Lennoxville, puis condamnés à la prison à perpétuité, sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de leur peine derrière les barreaux ; Charles «Cash» Filteau est condamné à 3 ans de prison relativement à cette affaire ; le 21 novembre 2001, Luc Michaud demande d'être éligible à la libération conditionnelle avant la fin de la période de 25 ans ; le 28 novembre suivant, un jury lui accorde la permission de demander une libération conditionnelle lorsqu'il aura purgé 20 ans de sa peine derrière les barreaux ; le 3 février 2006, Réjean Lessard ayant abandonné les Hells-Angels en 1989 et s'étant converti au boudhisme, obtient la possibilité de sorties de jour sous escorte. Le 7 avril 1985, Claude «Coco» Roy, postulant du chapitre North (Laval) des Hells-Angels, est assassiné par le Hells, Michel «Jinx» Genest au Motel Ideal de Saint-Basile-le-Grand ; il en aurait trop vu lors de la tuerie de Lennoxville le 24 mars précédent et trop parlé ensuite ; le cadavre de Roy est repêché des eaux du Saint-Laurent enveloppé dans un sac de couchage lesté de blocs de ciment ; Genest, qui était l'un des rares membres du chapitre de Laval à avoir été transféré au chapitre de Montréal, est reconnu coupable de meurtre prémédité et condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux ; le 28 décembre 1994, Genest aurait eu la permission de quitter les Hells-Angels ; le 30 août 2004, Robert Tremblay obtint sa libération sur parole ; en juillet 2006, Michel Genest jr, le fils de Michel Genest est assassiné dans l'Arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville de Montréal ; la police croit à un règlement de compte de gang de rue. En juin 2007, Genest obtient le droit de sortie sans escorte. Le 6 mai 2013, Jacques La Pelle» Pelletier obtient une libération conditionnelle qui est révoquée le 21 novembre 2013 lorsqu'il est vu par un policier en train de discuter dans un parc avec un membre actif d'un groupe lié au gang des Hells Angels. En novembre 2015, Jean-Yves Tremblat est tiujours recherché pour meurtres en lien avec les cadavres trouvés à Saint-Ignace-de-Loyola.
Le 22 décembre 1997, fondation de la Régie intermunicipale de police de la région sherbrookoise par les municipalités de Ascot, Brompton, Bromptonville, Deauville, Fleurimont, Lennoxville, Rock Forest, Saint-Élie-d'Orford, Sherbrooke et Waterville.
2000 La population de Fleurimont est de 17 178 habitants,
Le 12 août 2001, Regroupement des municipalités d'Ascot, Bromptonville (en partie), Deauville, Fleurimont, Lennoxville, Rock Forest, Saint-Élie-d'Orford, Stoke (en partie) et Sherbrooke sous le nom de cette dernière è; Lennoxville devient un arrondissement de la ville de Sherbrooke.
2013,
(Nuit du 22 au 23 mars 2013) Des étudiants du Collège Champlain de Lennoxville, dont Maude Léger et Adam Melançon, qui avaient été intoxiqués à l'alcool, achètent un bidon d'essence qu'ils transvident dans des bouteilles, se rendent à leur collège de Lennoxville, et les lancent sur les murs du collège, puis allument un incendie qui cause des dommages évalués à environ 50 000 $ ; d'abord accusés d'incendie criminel, à l'instar des autres élèves qui l'ont fait avant eux, Léger et Melançon admettent leur culpabilité le 22 décembre 2014 à l'accusation réduite de méfait, bénéficient d'une absolution conditionnelle et sont condamnés à 240 heures de travaux communautaires et à verser 3 600 $ chacun au Collège comme étant leur part du remboursement des dommages au collège. Les caméras de la station service où l'essence a été achetée ont permis à la police d'identifier et d'arrêter les participants au crime.

  • Centres d'intérêt -


Centre des activités de la communauté anglophone des Cantons-de-l'Est .
Chapelle St.Mark de la Bishop University (1899) ; style gothique ; orgue d Karl Wilhem (1992 ; 2 claviers, 22 jeux, traction mécanique).
Marché de la ferme Beaulieu, 3750, route 143, seccteur Waterville
Musée Uplands (Uplands Cultural and Heritage Center) de la Société d'histoire de Lennoxville et de Ascot ; oeuvres d'artistes et de photographes locaux.
Site de la Bishop University.
United Church ; orgue Casavant (1919).

  • Économie -


Usine de papiers Scott Papers Limited.

  • Services -


Centre de recherches agricoles spécialisé dans les productions laitières et porcines.
Cégep public anglophone (préuniversitaire et technique).
Bischop's College (privé, secondaire et universitaire).
Une école publique francophone (préscolaire et primaire). Une école publique anglophone (secondaire). Une école publique anglophone (préscolaire et primaire).

  • Toponymie -


Lennoxville rappelle le souvenir de Sir Charles Gordon Lennox, duc de Richmond.
Saint-Antoine rappelle le souvenir de Mgr Antoine Racine, premier évêque de Sherbrooke (1874-1893).

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
À l'est de Sherbrooke, sur la rivière Saint-François, près des embouchures des rivières Massawippi, Coaticook, Moe et Ascot.
Diocèse de Sherbrooke.
Municipalité régionale de comté de Sherbrooke.
Région touristique des Cantons-de-l'Est.
Carte 8
Carte 8 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)